Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

La restauration des océans possible, seulement si nous agissons


Par Louise Guthauser Rédigé le 17/05/2020 (dernière modification le 06/05/2020)

Le 1er avril 2020, la revue Nature sort une étude sur la restauration de la vie marine. Selon les auteurs de cette étude, 50 à 90% de la vie marine peut encore être restaurée d’ici 2050 si, et seulement si nous atteignons la neutralité carbone.


restauration_oceans.mp4 restauration oceans.mp4  (4.14 Mo)

En 2015, WWF publie le rapport “Planète vivante : Océans” qui a pour but de documenter le déclin de la biodiversité marine en mettant en avant sa cause principale : l’activité humaine. Les chiffres et résultats d’études présents dans le rapport son alarmant : “entre 1970 et 2010, les populations de vertébrés marins ont décliné de 49%, et ce n’est pas tout. Les populations d'espèces de poissons consommées par les humains ont chuté de moitié. Environ une espèce de requin ou de raie sur quatre est désormais menacée d’extinction à cause de la surpêche. Ces 30 dernières années, les récifs coralliens ont perdu plus de la moitié de leurs coraux. Si le réchauffement climatique persiste, les océans deviendront trop chauds pour les coraux d’ici 2050. Plus de 250 000 tonnes de plastique flottent dans l’océan.” Pour l’organisation indépendante de conservation de la nature, il est indispensable d’agir dès maintenant pour sauver la biodiversité marine.

 

L’Homme est pourtant dépendant des océans. Aujourd’hui, près de 3 milliards de personnes ont pour principale source de protéine le poisson. En effet, la pêche et l’aquaculture font vivre 10 à 12% de la population mondiale. Or, la surpêche mène à l’extinction de certaines espèces et donc à la perturbation des écosystèmes. Le réchauffement climatique participe à la disparition des coraux, empêchant la prolifération des poissons. De plus, l’océan produit 50% de l’oxygène que nous respirons, il est donc indispensable à notre survie.

Le 1er avril 2020, la revue Nature publie une étude sur les réstauration des océans. Les 15 universitaires affirment que 50 à 90% de la vie marine peut être restaurée d’ici 2050. Cependant, les chercheurs mettent l’accent sur le fait que l’Homme doit stopper la surpêche et pêcher de manière responsable, protéger les espèces marines en danger, restaurer les habitats marins et atténuer le réchauffement climatique. La revue Nature insiste sur le fait que la restaurations des océans n’est possible qu’avec la mise en oeuvre des mesures prises pendant la COP21 avec l’Accord de Paris. Il s'agit d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 et de maintenir le réchauffement climatique en dessous des 2 degrés d’ici 2100.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Facebook