Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

La tendance des calendriers de l’Avent version adultes


Par Emily Brothier Rédigé le 01/12/2019 (dernière modification le 30/11/2019)

Les enfants ne sont plus les seuls à commencer le temps des fêtes de fin d’année avec des calendriers de l’Avent, et les grands noms du marketing l’ont bien compris : on décrypte pour vous la tendance des calendriers pour adultes.


Bien loin de la tradition chrétienne

Le calendrier de l'Avent dans les foyers du 1er au 24 décembre / Pixabay (c) Hans
Le calendrier de l'Avent dans les foyers du 1er au 24 décembre / Pixabay (c) Hans
Le principe s’inspire de la tradition chrétienne d’origine germanique qui était destinée à faire patienter les plus jeunes : 24 cases à ouvrir jusqu’à la fête qui célèbre la naissance du Christ. Néanmoins, les images à soulever représentant le temps de l’Avent ont été remplacées par de nouvelles attentes. Si les chocolats, qui ont déjà séduit le monde du commerce depuis 1958, et les jouets sont devenus des incontournables pour les enfants, c’est le concept démocratisé des 24 surprises pour l’adulte qui prône désormais boutiques physiques et e-commerces.

Confitures, bières, jeux érotiques… Tous les goûts sont sur le marché

En surfant un peu sur le net, le constat est rapide : la palette de choix de thématiques est variée, en passant du calendrier de figurines de collection à celui de jeux érotiques. Mais, simple affaire française, la gastronomie reste à l’honneur : bières, confitures Bonne Maman et même fromages sélectionnés dans le terroir sont proposés. Certaines marques font appel au cross-selling, c’est-à-dire à des partenariats qui visent à lier des produits complémentaires de marques variées. Le calendrier de l’Avent Glossybox, par exemple, est composé de divers types de produits de beauté : shampoing sec Batiste, mascara Doucce… afin de créer une sphère complète de présents à ouvrir chaque jour, provoquant la séduction chez le consommateur.

Plaisir ou surconsommation ?

mp3_calendrier_de_l__avent_adultes.mp3 MP3 Calendrier de l'avent adultes.mp3  (1004.42 Ko)

Aurélia Lenormand, du groupe Facebook "BeautyGang by ELLE" qui regroupe des amoureuses du maquillage et des soins, publie une photo de ses 16 calendriers de l’Avent le soir du 26 novembre – cliché qui attire à la fois le scandale lié à la surconsommation et la fascination des internautes. Elle explique : "Cette année, mes 16 calendriers de l’Avent axés beauté, comme celui de The Body Shop présenté par la YouTubeuse LOdoesmakeup, sont un moyen de me faire plaisir. Pourquoi ? Parce que j’ai économisé pour cela, c’est réfléchi. Plutôt que de m’acheter des cadeaux toute l’année, je préfère n’attendre que décembre et m’émerveiller pendant 24 jours".

Un mot semble donc dominer le discours d’Aurélia, ce mot que la machine du marketing a bien compris : « "plaisir" – plaisir qui dépendra évidemment de la thématique plus ou moins fantaisiste choisie lors de l'achat de ce phénomène qui prend de l'ampleur, d'Avent en Avent.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook