Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Le 7 juin, c'est la fête des mères


Par Rédigé le 07/06/2020 (dernière modification le 02/06/2020)

Célébrée annuellement, la fête des mères, qui aura lieu le 7 juin, met à l'honneur, comme son nom l'indique, toutes les mères du monde entier mais surtout en France. Mais cette année, à cause de la pandémie, elle ne pourrait pas se dérouler comme d'habitude. Mesures strictes dans les établissements d'hébergements pour personnes âgées indépendantes (Ehpad), pas plus de 10 personnes rassemblées, pas d'embrassades, comment cette fête sera-t-elle assurée ?


Les fleurs est l'un des cadeaux les plus vendus à l'occasion de la fête des mères (c) Lisa Fotios / Pexels
Les fleurs est l'un des cadeaux les plus vendus à l'occasion de la fête des mères (c) Lisa Fotios / Pexels
La fête des mères est une tradition qui existe depuis des millénaires. Elle apparaît pour la toute première fois, au temps de l'antiquité. Les Grecs, célébraient Rhéa, la mère des dieux tandis que les Romains honoraient les "matraliae" venant du mot latin "mater" et qui se traduit en français par mères de famille. Mais si cette tradition a pour habitude de réunir la famille autour d'un bon repas et quelques embrassades, en période de crise sanitaire elle ne pourra pas se dérouler comme d'habitude.

Une fête des mères à distance

Si certaines personnes auront la chance de revoir quelques membres de leur famille à l'occasion de la fête des mères, ce n'est pas le cas pour tout le monde. À commencer par Déborah, cette étudiante ultramarine qui habite en région parisienne -l'une des régions les plus touchées par le virus- devra uniquement se contenter d'une visioconférence avec sa maman -domiciliée en Guadeloupe (971)- pour lui souhaiter une bonne fête. C'est aussi le cas de Monique, elle-même mère de deux jeunes garçons et qui vit dans le Grand Est, région également touchée par l'épidémie. S'il est à nouveau possible de se déplacer librement depuis lundi 2 juin, Monique, ne souhaite pas rendre visite à sa mère pour la fête des mères pour préserver la santé de son père. Monique se contentera donc, d'un simple appel téléphonique avec sa mère. On le rappel, même si les déplacements ne sont plus limités à 100 kilomètres (à vol d'oiseau) dans un même département depuis le 2 juin, il faut rester vigilant et continuer à appliquer les gestes barrières.
une_fete_des_meres_post_confinement.mp3 Une fête des mères post-confinement.mp3  (1.94 Mo)


La fête des mères, une bouffée d'air pour les fleuristes

Mais du côté des commerçants, c'est une tout autre ambiance. Après deux mois difficiles, ces derniers comptent sur cet événement pour faire redémarrer leur commerce comme l'explique Laurence, compositrice florale à Antibes : "j'espère que le chiffre d'affaire sera bon malgré la crise sanitaire." Chez les fleuristes, comme chaque année, la fête des mères est l'une des occasions d'avoir un bon pourcentage du chiffre d'affaires (soit environ 1 tiers du chiffre). Les fleurs restent l'un des cadeaux les plus vendus pour cet événement. En effet, 47,6% des Français choisissent les fleurs comme cadeau de fêtes des mères (source Toluna). De plus, pour cette compositrice florale, "il faut voir le bon côté des choses dans le sens où les gens se disent qu'il faut plus acheter au petit artisan".









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        



Facebook