Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Les femmes aussi peuvent


Plus le monde prend de l’âge, plus les métiers les plus difficiles sont accessibles à la gent féminine. Le sexe ne fait plus trop l’objet d’une polémique dans l’univers de l’emploi.


Une femme au travail. Photo prise par l'auteur.
Une femme au travail. Photo prise par l'auteur.
femmes_travail.mp3 Femmes travail.mp3  (570.81 Ko)

Le constat est clair: une femme peut devenir ingénieure, responsable de transports, architecte, militante, coiffeuse pour homme… En Afrique, le phénomène du "libre emploi aux femmes" a du mal à prendre son envol et seules les femmes déterminées et engagées trouvent leur compte.

"Sexe faible", comme elles se font appeler, il existe bel et bien les secteurs encore fermés aux femmes. Pourtant, tout comme les hommes, elles peuvent être efficaces et professionnelles dans les postes dits "pour hommes". La mondialisation a contribué d’une manière ou d’une autre aux changements d’idéologie dans le marché de l’emploi. Oui, les femmes aussi peuvent! Face à la stigmatisation du sexe féminin, certaines femmes préfèrent se lancer dans un métier adapter à la gent masculine et une fois bien installées, elles excellent de par leur talent et leur détermination. Le cas de figure qui attire beaucoup de regards est celui de Flora.

Coiffeuse pour hommes dans la ville de Douala au Cameroun, Flora travaille depuis trois mois dans un salon de beauté dénommé Haïr and Beauty, situé au quartier Ange-Raphaël avant le carrefour dit Pendaison. Depuis son arrivée, les clients de sexe masculin font la queue pour se faire coiffer. "Depuis mon arrivée dans ce salon, je n’ai pas encore observé un cas de stigmatisation venant des hommes. Au contraire, ils s’y plaisent et sont très satisfaits de mon travail et grâce à leur communication du bouche-à-oreille, le nombre de clients masculins augmente", explique la coiffeuse, jeune fille âgée d’une vingtaine d’années qui a reçu évidemment une formation accélérée de six mois dans un salon de beauté à la capitale pour l’apprentissage de ce métier pour hommes. Ce qui prouve son professionnalisme confirmé d’ailleurs par tous les clients qui se frottent à ses doigts magiques. "Depuis que j’ai découvert Haïr and Beauty, sans publicité, je vous assure la coiffeuse réussit toutes mes coupes plus que les hommes qui me coiffait jadis. Je ressens une sensation de bien-être et je me sens plus beau au point où à chaque coupe ma copine et mes amis apprécient. Comme quoi il ne faut jamais sous-estimer une femme qui décide de faire un métier pour homme. Du professionnalisme, oui Flora en a vraiment. Raison pour laquelle lorsque l’occasion se présente, je la recommande à tous mes potes", affirme avec un grand sourire Georges, un client régulier en plein soin de beauté.

Tout est clair, peu importe quel type de coiffure homme, Flora réussit toujours à redonner confiance et à rendre beaux ses clients. "Je n’ai jamais raté l’une de mes coiffures. C’est que les hommes sont vraiment exigeant surtout lorsqu’ils ont une femme comme coiffeuse. Leur look les plus fréquents sont les waves plus dégradés, les waves à 360°, les dégradés à blanc, les mini afro plus dégradés à blanc, les waves profondes, et les frokawk plus teinture... J’aime vraiment ce que je fais et le fait bien à chaque fois me rend heureuse car attire l’attention de tous", avoue Flora, la professionnelle de coiffure homme. L’équation à plusieurs inconnues arrive toujours à se résoudre à l’aide de cette formule: quand on aime ce qu’on fait on réussit toujours. Ceci dit, que se soit le sexe féminin ou masculin, seul l’amour du métier triomphe. Tout le monde pourrait tout faire.


Vidéo archive: des Camerounaises qui ont réussi prennent la parole


01/08/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Taxi-moto en Guinée - 06/05/2018

1 2 3 4 5 » ... 17






Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :