Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Loir-et-Cher. Un nouveau groupe Facebook se crée, dédié à l’entraide et à la solidarité


Par Rédigé le 02/04/2020 (dernière modification le 31/03/2020)

Ce dimanche 29 mars, une habitante de Selles-sur-Cher a créé un groupe d’entraide sur Facebook. Il s’appelle "Entraide et solidarité Loir-et-Cher 41". Ce groupe a pour but de recenser les initiatives pour venir en aide les uns aux autres dans le département de Loir-et-Cher. Une belle initiative pour un département rural.


Page Facebook du groupe d'entraide et solidarité Loir-et-Cher 41 © capture d'écran
Page Facebook du groupe d'entraide et solidarité Loir-et-Cher 41 © capture d'écran
Face à la crise sanitaire à laquelle le département de Loir-et-Cher et tout le pays est frappé, Natacha, une habitante de Selles-sur-Cher a pris l’initiative de créer un groupe Facebook d’entraide et de solidarité entre Loir-et-Chériens. Il a pour vocation de recenser les initiatives pour venir en aide les uns aux autres. Le groupe comptait en fin de journée, une centaine de membres.

L’entraide et la solidarité comme maîtres-mots

Le principe est le suivant. "Particuliers, soignants, entreprises, producteurs, commerçants, associations... ils peuvent tous faire part de leurs besoins ou de leurs possibilités, qui seront largement relayer. L’idée, c’est de favoriser la solidarité et de venir en aide à un maximum de personnes ", développe Natacha.
Cela permet notamment de diffuser tous les besoins, les offres et les demandes d'aide telles que les courses, la garde d’enfants, les cours à distance, etc. La liste est non exhaustive. Vous l’aurez compris, "Entraide et solidarité Loir-et-Cher 41" permet de traiter le tout azimuts.
interview_avec_natacha,_fondatrice_du_groupe_facebook_entraide_et_solidarite_loir_et_cher_41.mp3 Interview avec Natacha...  (2.41 Mo)


L’absence de transports en commun

Image d'illustration du groupe d'entraide et solidarité Loir-et-Cher © capture d'écran
Image d'illustration du groupe d'entraide et solidarité Loir-et-Cher © capture d'écran
Une autre réalité touche ce département rural, celle de l’absence des transports en commun. "Avant le confinement, il y avait des mini-bus qui emmenaient les habitants au marché, au supermarché et autres. Désormais et durant le temps du confinement, ce service ne peut malheureusement pas avoir lieu selon le principe de précaution", déplore la fondatrice du groupe d’entraide. Forcément, les personnes non véhiculées, habitant parfois dans les hameaux éloignés du centre-ville se trouvent en grande difficulté. Il fallait donc agir pour ces personnes. S’il est important de limiter ses déplacements, une autre problématique concerne la survie des petits producteurs. "Dans les zones rurales, ce n’est déjà pas simple alors nous avons jugé bon de passer des commandes groupées. Certains producteurs livrent au domicile et d’autres nous les préparent. Il n’y a qu’une seule personne qui se déplace pour les récupérer et qui sert tout le monde [les paniers sont déposés devant les portes d’entrées des résidents, NDLR]", explique Natacha.

"Soyons très attentifs et respectons les consignes du confinement. Limitons au maximum les déplacements dans le but de protéger nos aînés ou ceux qui sont fragilisés par des maladies déjà existantes. Aidons également nos petits producteurs. " Bel esprit de solidarité.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Facebook