Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Michel Poulaert

Une leçon et un réveil collectif incroyable!


Le 11 avril 2009, Susan Boyle entrait sur la scène de l’émission « Britains got Talent », l’équivalent de notre « Incroyable Talent ». Tous les médias en parlent, vous n'êtes probablement pas passé à côté.
En quelques jours, la vidéo de son audition a fait le tour du monde. Plus de 26 millions de spectateurs l’ont visionnée sur le net! Quel est ce phénomène et pourquoi a-t-il tant de succès?


Une leçon et un réveil collectif incroyable!
Susan Boyle était une chômeuse de 47 ans vivant seule avec son chat Peebles dans la petite ville de Blackburn (Écosse). Elle est aujourd'hui l'objet de toutes les sollicitations, invitée par Oprah Winfrey et Larry King à la télévision américaine et réclamée par les rédactions du monde entier. Son entrée aussi fracassante qu'inattendue dans le monde du show-business n'aura duré que quelques minutes. Juste le temps qu'il lui a fallu pour interpréter « I Dreamed a Dream » - chanson tirée de la comédie musicale Les Misérables, interprétée par la vedette Elaine Page.

Avec assurance, cette « vieille fille » de 47 ans qui n’a jamais connu de succès tant amoureux qu’artistique, chante depuis l’âge de 12 ans.
Le jury, connu pour ses jugements caustiques, et le public voyant arriver cette dame « qui-ne-paye-pas-de-mine », ne fait que rire et rayer la candidate que personne ne prend au sérieux. Elle ne correspond à aucun code télévisuel: elle n’est pas télégénique, son accent écossais est très prononcé, sa démarche est peu élégante, sa robe sort tout droit des campagnes les plus éloignées, son allure de bucheronne n’arrange rien.

Cependant, son rêve était de pouvoir chanter. En faire sa profession. La vie ne lui a pas donné, jusque là, de chance. Mais son rêve, ce rêve, elle ne l’a jamais lâché. Alors, avec courage, simplicité et sans aucune arrière pensée, la musique commence, elle ouvre la bouche et une voix angélique se fait entendre dans les haut-parleurs et sur les ondes. La réaction stupéfiante ne se fait pas attendre: la foule se lève, le jury aussi. La surprise est la plus complète!

En un instant, elle a bouleversé toutes les notions de mesure de la beauté!

Voici une leçon extraordinaire, un réveil collectif qui nous pousse à une réflexion rare : comment jugeons-nous la capacité ou les compétences d’un individu? A quel point n’avons-pas été habitué a ne regarder qu’une enveloppe extérieure sans donner sa chance à ceux qui tente de réussir?
Combien de fois ne nous sommes pas rendu coupables de tels jugements?

Que tirer comme leçon pour nous individuellement?

Pour ceux qui se reconnaissent en Susan Boyle: inspirez-vous de cet exemple fantastique! Tentez votre chance et épatez ceux qui vous entourent! Ne vous laissez pas abattre par votre entourage, vos détracteurs ou vos « amis ». Si vous savez être capable de quelque chose, lancez-vous! Comme Susan, ne vous laissez pas diminuer par des rires ou des railleries. Oui, elles peuvent être douloureuses, mortelles, cinglantes, cyniques. Néanmoins, vous seuls savez ce que vous avez en vous. Prenez votre revanche à votre tour: vous le pouvez aussi!

Nous avons tous quelque chose de beau à partager, à offrir!


20/04/2009




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Noël avant l'heure - 14/11/2017

1 2 3 4 5 » ... 16






Dans nos blogs :

TEREZA Kesovija concert-événement

La grande star de la chanson célébrera six décennies de carrière franco-croate avec son fidèle public le 19 février 2018 à Zagreb...

Chien protecteur d’œuvres d'art

Le musée des Beaux-arts de Boston tente actuellement une expérience peu commune. Il a décidé de former un chiot de la race braque de Weimar...



Retrouvez le Podcast Journal :