Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Une nuit de solidarité pour les SDF de Paris


Par Maxime Delahousse Rédigé le 09/02/2020 (dernière modification le 09/02/2020)

Le 30 janvier 2020 a eu lieu la troisième nuit solidaire consacrée au décompte des sans domiciles fixes de la capitale.
C'est la ville de Paris en lien avec le Samu Social et plusieurs associations luttant contre l'exclusion qui sont à l'initiative de ce mouvement pour convaincre les pouvoirs publics de trouver davantage de solutions.


Une nuit de solidarité pour les SDF de Paris
L'année dernière, 2000 bénévoles ont parcourus la capitale et ont décomptés 3641 personnes sans-abris dans les rues de Paris, les gares, les stations de métro mais aussi dans les parkings, parcs et salles d'attentes des hôpitaux.

Cette action vise à révéler des chiffres détaillés sur les femmes, hommes et enfants vivant dehors. Grâce aux questionnaires instruits par les bénévoles et le quadrillage de cette maraude, elle démontre par exemple que certains arrondissements sont plus concernés que d'autres comme ceux du 10e, 18e et 19e qui connaissent chaque année une forte augmentation en conséquence de l'accélération des mouvements de population migrante.

Anne Hidalgo, maire de Paris, souhaite faire de la problématique des sans-abris un engagement fort en participant elle aussi chaque année à cette action et en ouvrant des mairies d'arrondissements et l'Hôtel de Ville afin d'accueillir les femmes et les enfants sans solution d'hébergement.

La nuit de la solidarité ne correspond pas à une intervention sociale puisque les bénévoles n'ont pas de moyens financiers et matériels pour intervenir mais elle permet de connaitre les personnes en situation de rue et de les orienter sur les dispositifs actuels.
Malgré une augmentation des places en hébergement d'urgence depuis 2019, le nombre de sans domicile fixe ne cesse d'augmenter. C'est pourquoi cette action vise également à montrer les imperfections dans les dispositifs et notamment celui du 115. Les résultats de l'année dernière précisent que six sans-abris sur dix ont fait le choix de ne pas contacter ce numéro d'urgence et ont préféré rester dehors, le manque de place et l'insécurité des lieux sont les principales causes.

Les Parisiennes et les Parisiens sont de plus en plus nombreux à vouloir participer à cette nuit de solidarité c'est pourquoi la mairie de Paris a ouvert depuis avril 2019, la Fabrique de la Solidarité dans le 12è arrondissement. Elle accompagne et forme les futurs bénévoles à l'accueil des sans-abris et aux solutions qui peuvent être apportées.
L'effectif a été complet très rapidement pour la nuit solidaire de 2020 et beaucoup n'ont pas pu y participer c'est pourquoi les associations et le Samu social appellent au rassemblement car ils ont besoin de bénévoles pour les maraudes effectuées tous les soirs de l'année.

Connaitre précisément la population de rue est la principale mission de la nuit de la solidarité. Elle continuera encore plusieurs années tant qu'il y aura des personnes sans solution de logement, c'est l'engagement fort de Paris.

 
boulevard_de_picpus.m4a La nuit de la solidarité  (1.07 Mo)


Tags : [sans-abris, solidarité, maraudes, hébergement, bénévoles]








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  



Facebook