Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Hommages au pape de la gastronomie


Paul Bocuse s'est éteint le samedi 20 janvier 2018, à l'aube de ses 92 ans. Il souffrait depuis plusieurs années de la maladie de Parkinson. L'ensemble de la presse s'est empressé de rendre hommage à celui qui était à la tête d'un empire de 50 millions d'euros.


hommage_bocuse.mp3 Hommage Bocuse.mp3  (440.92 Ko)

Surnommé aussi le "cuisinier du siècle", il était l'incarnation de la gastronomie française et source d'inspiration pour de nombreux chefs dans l'Hexagone comme à l'étranger. Ses 3 étoiles au Guide Michelin et son excellente réputation internationale lui ont toujours assuré le succès.

Paul Bocuse maîtrisait l'art de la cuisine traditionnelle et de la haute gastronomie, tout en étant l'un des pionniers de la nouvelle cuisine.

Les politiciens ont également rendu hommage à Paul Bocuse. Le président français Emmanuel Macron l'a qualifié de "maître incontesté et généreux" ainsi que l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin qui a rendu hommage à "l'homme de culture". Le tweet qui a marqué le plus les esprits est celui de Gérard Collomb, ancien maire de Lyon, désormais ministre de l'Intérieur: "Monsieur Paul, c’était la France. Simplicité & générosité. Excellence & art de vivre. Le pape des gastronomes nous quitte. Puissent nos chefs, à Lyon, comme aux quatre coins du monde, longtemps cultiver les fruits de sa passion".
Parmi les personnalités, le chef Cyril Lignac a affirmé que Paul Bocuse a donné ses lettres de noblesses à la cuisine française et la chroniqueuse Natacha Polony a souligné que "sa cuisine se perpétue parce qu'elle appartient au patrimoine et parce que l'universel ne se démode pas".

Malgré ces réactions fortes en émotions, son fils Jérôme a insisté sur le fait que "Bocuse restera une affaire de famille". En effet, selon lui, son père n'aurait pas voulu d'un hommage en grande pompe mais plutôt d'obsèques intimistes. La cérémonie a eu lieu vendredi 26 janvier 2018 à la cathédrale Saint-Jean à Lyon, en présence de près de 900 chefs venus du monde entier.



Quelques recettes historiques de Paul Bocuse


27/01/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le thé ataya - 22/08/2018

Le yassa de poulet - 11/09/2017

1 2 3 4 5 » ... 10







Retrouvez le Podcast Journal :