Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Le Podcast Edito : Au bon plaisir du remaniement


Le Podcast Journal ouvre désormais ses colonnes à un éditorial hebdomadaire de Jean-Luc Vannier sur des faits politiques ou de société, à l’échelon national de la France ou à l’étranger. Un Edito où l’acuité du psychanalyste le disputera, souhaitons-le, à la verve de l’éditorialiste. Premier sujet abordé : le feuilleton du remaniement gouvernemental français.


Le Podcast Edito : Au bon plaisir du remaniement
A entendre son entourage, Nicolas Sarkozy semble s’en divertir. A constater leur grogne lors des manifestations, les Français beaucoup moins. Au jeu biaisé du remaniement, chaque matin apporte, sentences élyséennes ou énoncés apocryphes, son lot encourageant ou assassin d’indiscrétions sur l’un des prétendants à Matignon. Colportées d’un lointain château, propos mesquins, anecdotes vengeresses et saillies drolatiques ponctuent, comme le saint du jour d’un calendrier dont la secrétaire arrache machinalement la page en arrivant au bureau, le piètre quotidien journalistique du citoyen. Ces tergiversations capricieuses et condescendantes sur le choix du premier des ministres donnent au public le sentiment de privilégier, si l’on ose dire dans un langage plus contemporain, le poste de travail à l’agent de métier, la minceur communicante de l’image à la consistance d’une action, somme toute la préférence pour le style du fauteuil aux dépens de la personnalité qui s’y assied. Une pure négation de l’humain et de ses pensées. Au-delà du bouleversement institutionnel, un effondrement sans précédent de la parole politique. N’y aurait-il donc plus rien à dire d’authentique et de crédible sur quelque sujet que ce fût ?

A l’image de la Commission Européenne qui oblige la population d’un Etat-membre à revoter lorsque le résultat d’une première consultation ne lui convient pas, le site web du Figaro, à quelques jours d’intervalle, a sondé à deux reprises son fidèle lectorat sur l’arrivée éventuelle, rue de Varenne, de Jean-Louis Borloo. Après une deuxième rebuffade, aussi massive qu’une sanction aggravée en Cour d’Appel, le quotidien s’emploie désormais à mesurer la popularité -intacte malgré tant d’avanies- de François Fillon. Coller au pouvoir en place pour un organe de presse requiert toujours un peu de contorsion.

Les Français finissent par trouver aussi malsaine que ridicule cette loterie gouvernementale censée définir leur mode de vie et celle de leurs enfants. Dans cette attente, ils se trouvent réduits à scruter l’oracle d’un perron, annonciateur de la bonne nouvelle : dans ce maelstrom d’irrésolutions, le maintien de l’actuel Premier ministre en serait finalement une. A défaut d’être irréprochable, la République y gagnerait sans doute en sobriété.
remaniement.mp3 remaniement.mp3  (1019.2 Ko)


07/11/2010








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :