Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Un modèle mondiale de biodiversité


Connue comme la ville la plus verte de l'Asie, Singapour est depuis longtemps le leader mondial en matière de respect de l'environnement de par l'aménagement du parc Garden by the Bay (jardin au bord de la baie).


Garden by the bay. Photo prise par Sarah Barreiros.
Garden by the bay. Photo prise par Sarah Barreiros.
garden_by_the_bay.mp3 Garden by the Bay.mp3  (437.09 Ko)

Garden by the bay comprend trois jardins publics à Marina Bay. Les jardins ont été conceptualisé en 2005 comme des éléments clés d'une vision de Singapour comme une ville-jardin. Il a reçu le prix "édifice de l'année" à la prestigieuse World Architecture Festival tenue à Marina Bay Sands en octobre 2012. Conçue comme un jardin rempli de couleur et de dynamisme tout au long de l'année, la baie sud est le plus grand des trois jardins de 540.000 m2, et le jardin tropical y tient la vedette. Il est entouré de fleurs et feuillages colorés et organisé en thèmes colonial et ethnique où les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur le lien entre les plantes et l'histoire de Singapour. Il y a deux vérandas: le dôme de fleurs en premier qui réplique les climats secs de la Méditerranée et qui comprend des baobabs et des oliviers entre autres, et le dôme appelé "la forêt des nuages" avec un climat humide proche des régions montagneuses tropicales, situé entre 1.000 et 3.500 m au-dessus du niveau de la mer. Les deux conservatoires contiennent plus de 220.000 plantes et couvrent une superficie totale de 23.000 m² (2,3 ha), l'équivalent de quatre terrains de football.

Les jardins des 18 "super-arbres" fonctionnant à l'énergie solaire se trouvent dans la baie jardin sud: elle fait partie d'un projet d'aménagement paysager 250 acres de jardins - par la baie - c'est une initiative du Conseil des parcs nationaux de Singapour qui voit la culture de la flore et la faune, de l'étranger. Chaque arbre est couvert avec près de 163.000 plantes de plus de 200 espèces comprenant les broméliacées, orchidées et fleurs tropicales. Onze d'entre elles ont des caractéristiques respectueuses de l'environnement. Ils agissent comme des jardins, générant l'énergie solaire, agissant comme des conduits de ventilation d'air à proximité pour les conservatoires, et recueillent l'eau de pluie. Pour produire de l'électricité, 11 de ces arbres sont équipés de systèmes solaires photovoltaïques qui convertissent la lumière du soleil en énergie. La hauteur des arbres varie entre 25 et 50 mètres. Hope Gardens by the Bay deviendra une destination éco-touristique mettant en valeur les pratiques durables et les plantes du monde entier. Lee Kuan Yew, le Premier ministre de la République de Singapour, a déclaré que le projet serait de "présenter ce que nous pouvons faire pour amener le monde des plantes à tous les Singapouriens", ajoutant que les jardins sont "la fierté de Singapour".

La biodiversité est une question à laquelle la ville de Singapour consacre son attention, par l'étude et la protection des coraux et des mangroves, qui sont tous deux en danger à cause de l'élévation du niveau de la mer. Singapour s'est fixée la tâche d'améliorer l'efficacité dans les processus qui utilisent les ressources fossiles et la production de biogaz comme une source renouvelable. Singapour traite et recycle l'ensemble de ses eaux usées. La ville et ses jardins extraient la chaleur des eaux usées, des matières organiques pour effectuer du recyclage. La ville a des politiques strictes pour prévenir la pollution et de nombreuses lois interdisent aux citoyens de par exemple manger dans la rue, mettre des papiers par terre sous peine de 500 euros d'amende, de manger du chewing-gum dans la rue. Singapour montre ce qui peut être réalisée dans une zone à forte densité de population et fait la démonstration des solutions possibles pour l'époque dans laquelle non seulement les sources d'énergie fossiles sont rares, mais où aussi l'approvisionnement en eau douce disparaît. La décision délibérée de combiner durabilité accrue avec l'amélioration de la qualité de vie témoigne d'une approche sensée à faire face aux changements climatiques. En augmentant le niveau de durabilité de la ville, Singapour rend compte également d'un haut niveau de qualité dans l'espace, ce qui permet de maintenir la prospérité et la croissance dans l'avenir. Cet objectif a été traduit dans un certain nombre de programmes mis en place. Par exemple, les cycles de matières premières dans la ville sera optimisé: 35% d'amélioration de l'efficacité énergétique en 2030 par rapport à 2005; 70% de recyclage de tous les déchets d'ici 2030; et réduction de la quantité d'eau potable utilisée à 140 litres par personne par jour d'ici 2030. Un exemple de ce qui pourrait être effectuer au niveau mondial.



06/04/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

L’avenir en bleu? - 30/05/2018

1 2 3 4 5 » ... 25







Retrouvez le Podcast Journal :