Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Une 32e campagne hivernale pour les Restos du cœur


Par Rédigé le 02/12/2016 (dernière modification le 01/12/2016)

Mardi 22 novembre 2016 marquait le début de la 32e campagne hivernale des Restos du cœur. Une campagne qui compte plus de 71.000 bénévoles sur 2.112 centres d'activité et qui s'étend jusqu'au mois de mars 2017.


Les Restos du cœur à Angers, 2015 (c) Als33120
Les Restos du cœur à Angers, 2015 (c) Als33120
resto_du_coeur.mp3 32e campagne des Restos du coeur  (883.3 Ko)

La dernière campagne hivernale des Restos du cœur a accueilli près de 926.000 personnes et distribué plus de 132 millions de repas à travers la France. Une aide essentielle face à une hausse de la pauvreté, conséquence d'une situation économique difficile. Aujourd'hui 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté en France.

Si les personnes seules représentent la majorité des individus qui franchissent les portes des Restos du cœur, les familles monoparentales sont de plus en plus nombreuses. Mais tous les profils s'y retrouvent: étudiants, retraités ou encore salariés à faible revenu...

En parallèle de ce contexte difficile, les Français apparaissent plus généreux. Selon le baromètre du réseau Recherches et Solidarités publié par La Croix, les dons ont augmenté de près de 4%. Un chiffre qui représente entre 4,4 et 4,6 milliards d'euros.

Une aide que les Restos du cœur souhaitent renforcer. Les représentants de l'association appellent notamment les politiques à renégocier le budget du Fonds d'Aide européen au plus démunis (FEAD), un élément indispensable pour lutter contre l'insécurité alimentaire et la précarité en Europe.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est aussi un objectif pour l'association qui rappelle que 43.000 tonnes des denrées récoltées proviennent des entreprises et des agriculteurs. Dans ce contexte, les représentants des Restos du cœur attendent beaucoup de la future loi Garot. "Elle va permettre d'imposer aux grandes surfaces de donner sa marchandise invendue aux associations plutôt que de la détruire, avec possibilité de défiscalisation", répond Bob Wancier, membre du Conseil administration des Restos du cœur.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook