Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Actus de Monaco décembre 2014 - 2


Par Rédigé le 09/12/2014 (dernière modification le 09/12/2014)


Monaco humanitaire

Les femmes en quarantaine à Grand comté de Cape Mount, au Libéria, reçoivent des kits d'hygiène, des kits de protection de la maison et de la formation de Croix-Rouge libérienne dans le cadre du programme communautaire de protection visant à stopper la propagation du virus Ebola dans les régions reculées du Libéria où l'accès en temps opportun à des services médicaux est difficile. Des milliers de Libériens sont morts de la maladie depuis début mars 2014. © Victor Lacken / IFRC
Les femmes en quarantaine à Grand comté de Cape Mount, au Libéria, reçoivent des kits d'hygiène, des kits de protection de la maison et de la formation de Croix-Rouge libérienne dans le cadre du programme communautaire de protection visant à stopper la propagation du virus Ebola dans les régions reculées du Libéria où l'accès en temps opportun à des services médicaux est difficile. Des milliers de Libériens sont morts de la maladie depuis début mars 2014. © Victor Lacken / IFRC
Le Gouvernement princier et Ebola

Dans le cadre de son aide humanitaire d’urgence, le Gouvernement Princier soutient les plans d’urgence de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) face à la menace du virus Ebola. Alors que le virus a déjà fait plus de 7.000 morts en Afrique de l’Ouest, zone d’intervention prioritaire de la Coopération monégasque, le Gouvernement princier vient d’allouer 70.000 € en faveur de ces deux organisations internationales. Cette aide permettra notamment d’appuyer les efforts de coordination, de renforcer et d’intensifier les interventions de soutien en faveur des populations d’Afrique de l’Ouest touchées par la crise sanitaire liée à l’épidémie. A Grand comté de Cape Mount, au Liberia, des femmes en quarantaine ont reçu des kits d'hygiène, des kits de protection de la maison et de la formation de CroixRouge libérienne dans le cadre du programme communautaire de protection visant à stopper la propagation du virus Ebola dans les régions reculées du Liberia où l'accès en temps opportun à des services médicaux est difficile. Des milliers de Libériens sont morts de la maladie depuis début mars dernier.

Soutien à Haïti

Construite en 2011, avec l'aide du Monaco Collectif Haïti, après le terrible tremblement de terre qui a dévasté le pays le 12 janvier 2010, l’école Prince Albert II de Monaco offre une scolarisation et un suivi médical à 320 enfants issus d’un bidonville de Port-au-Prince. Le taux de réussite au certificat d’études a été de 100%. C'est conformément à la volonté de S.A.S. Albert II, qu'un grand nombre de structures monégasques, publiques et privées, se sont réunies sous l’appellation Monaco Collectif Haïti pour apporter leur contribution après cette catastrophe. Plusieurs missions de terrain ont été effectuées et le Collectif a choisi de soutenir le projet porté par le docteur William Pape, soit la construction et l'équipement d’une école dans un bidonville de Port-au-Prince, gérée par les Centres de santé Gheskio, association d'envergure internationale dont l'action a été reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé. L'école Prince Albert II a ouvert ses portes en 2012 et elle a été inaugurée le 15 février 2013 par S.A.S. le Prince Albert II.
Après le fort soutien du Monaco Collectif Haïti et du Gouvernement de la Principauté de Monaco le projet doit à présent trouver des sources de financement complémentaires. Les Centres Gheskio ont ainsi mis en place un système de parrainage pour aider les familles sur les volets scolarisation et alimentation des enfants www.gheskio.org.

Combat contre la drépanocytose

Du 24 au 27 novembre dernier, le Département des Relations extérieures et de la coopération, par le canal de sa Direction de la Coopération internationale, a organisé au Burkina Faso une formation au plaidoyer pour six associations africaines de lutte contre la drépanocytose. Formation qui a pour objectif de former à l'élaboration d'une stratégie générale et à l'acquisition des outils méthodologiques permettant la conception d'un plaidoyer auprès des autorités de chaque pays concerné. La lutte contre la drépanocytose, première maladie génétique au monde, est un programme phare de la politique de coopération au développement du Gouvernement princier. L’intervention dans ce domaine se traduit par la construction, l’équipement et l’appui au fonctionnement de Centres nationaux de référence, au Mali, Niger, Madagascar et Sénégal, ainsi que par un soutien aux associations de drépanocytaires, au Burkina Faso, Mauritanie, Mali, Madagascar, Niger et Sénégal. Pour renforcer les partenariats entre professionnels de santé et associations, la Direction de la Coopération internationale a mis en place, pour ses partenaires, un Réseau drépanocytose. La première étape vers la création de ce réseau a été l’atelier de travail sur la drépanocytose qui s’est tenu les 28 et 29 octobre 2013 à Monaco, dont les recommandations ont permis ou  cette formation.
La drépanocytose, appelée aussi hémoglobinose S, sicklémie ou anémie à cellules falciformes, est une maladie héréditaire se caractérisant par l'altération de l'hémoglobine, laquelle est une protéine dont la principale fonction est de transporter du dioxygène dans l'organisme humain.








Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    



Facebook