Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Actus de Monaco mai 2015 - 3


Par Rédigé le 19/05/2015 (dernière modification le 19/05/2015)


Monaco culturel

Été russe au Grimaldi Forum

Mardi 12 mai au soir, Jean-Louis Prat a dévoilé quelques-unes des œuvres majeures qui seront exposées salle Ravel du 12 juillet au 6 septembre prochains, au cours de l'exposition "De Chagall à Malévitch, la révolution des avant-gardes". Ces dernières qui se situent entre 1905 et 1930, disposeront de 4.000 m2 pour mettre en valeur quelque 150 œuvres de quarante créateurs majeurs. Et le commissaire de l'exposition Prat de préciser "Si les œuvres rassemblées dans l'exposition du Grimaldi Forum devaient être mises aux enchères, ce serait sûrement la vente du siècle!". Sylvie Biancheri, directrice du Grimaldi Forum, l'avait invité pour évoquer cette prochaine grande exposition estivale. Les tableaux viennent de collections privées, de grands musées comme le Centre Georges-Pompidou de Paris, mais aussi de Russie, notamment le musée d'État russe de Saint-Pétersbourg, le musée Pouchkine et la Galerie nationale Tretiakov de Moscou. Parmi les quarante artistes représentés, citons Marc Chagall et Kazimir Malévitch, Vassily Kandinsky, Natalia Gontcharova, Mikhaïl Larionov mais aussi Alexandre Rodtchenko ou Vladimir Tatline, notamment. Jean-Louis Prat précise "Entre 1905 et 1930, tous ces artistes ont vécu une époque dense et tragique,. Ils sont tous opposés et opposables. Je suis parti de 1905 avec l'idée que, brutalement, avec la première révolte de la population de Saint-Pétersbourg, tout changeait de camp. L'Empire est déjà finissant et les artistes depuis plusieurs années ressentent déjà ce besoin de dire les choses différemment. Je termine l'exposition en 1930, année du suicide de Maïakovsky, le poète de toutes les avant-gardes". Et comme pour chaque exposition, la scénographie a été élaborée avec le plus grand soin et le commissaire explique comment elle s'articule "Le carré, le rond et la croix sur fond blanc de l'artiste Malevitch résument le choc visuel et esthétique de cette exposition. J'ai donc développé le concept global de la scénographie avec cette approche d'une organisation rigoureuse et géométrique si révélatrice de la production artistique de l'avant-garde". Il n'en faut pas plus pour exciter notre curiosité et notre impatience de (re)découvrir ces œuvres.

Monstres sacrés

Rappelons que le Metropole Shopping Center accueille jusqu'au 25 mai, une exposition de photographies dédiées à Steeve McQueen et James Dean, deux acteurs dont la vie s’est achevée brutalement. Ce dernier, le 30 septembre 1955, à Cholame en Californie, dans un accident de voiture, le premier, le 7 novembre 1980 à Ciudad Juárez au Mexique, des suites d'une longue maladie. "Steve McQueen & James Dean deux étoiles de l'Indiana" donne l'occasion de célébrer le 85e anniversaire de Steve McQueen, né le 24 mars 1930 à Beech Grove dans l'Indiana et le 60e anniversaire de la disparition tragique de James Dean, né lui aussi dans l'Indiana, à Marion, le 8 février 1931. 40 clichés, dont certains extrêmement rares, réunis par Frédéric Lecomte-Dieu. Dans un entretien qu'il a accordé à un quotidien local, il livre des informations inédites sur les deux artistes américains. Lecomte-Dieu n'est pas un inconnu en Principauté. Il y a 14 ans, sa première exposition présentée au Centre Métropole de Monaco était intitulée "Génération Kennedy" et soutenue officiellement par l’ambassade des États-Unis et le musée John F. Kennedy de Boston. Elle avait attiré plus de 300.000 visiteurs. Le catalogue avait été préfacé par S.A.S. le Prince Albert et Pierre Salinger en avait écrit l'avant-propos.
L'exposition actuelle est accompagnée d’un coffret luxueux, en édition limitée et numérotée, d’un format 50x50, 1.000 exemplaires dont 911 numérotés. Il est préfacé par S.A.S. Albert II. Vendu 911€, il permettra à l’un de ses 911 propriétaires de remporter une Porsche 911 Carrera. Le tirage au sort aura lieu à Courchevel le 31 décembre prochain. L’ouvrage est disponible à la Fnac de Monaco, à la réception de l’hôtel le Métropole, ainsi qu'en France, Belgique et Luxembourg.

Un grand choix de livres

Le Conseil littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco s’est réuni à Paris le 12 mai à l'heure du déjeuner, au Grand Véfour, afin d'établir la liste des auteurs en lice pour le Prix littéraire. Lequel honore un écrivain francophone pour l’ensemble de son oeuvre. La décision souveraine du 30 janvier dernier portait nomination des membres du Conseil littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco. Sous la présidence de S.A.R. la Princesse de Hanovre, ils sont nommés pour une trois ans. Il s'agit d'Hélène Carrère D’Encausse, Jean Clair, Jean-Loup Dabadie, René de Obaldia, Jean-Marie Rouart, Jean-Christophe Rufin, Danièle Sallenave et Frédéric Vitoux de l’Académie française; Edmonde Charles-Roux et Didier Decoin de l’Académie Goncourt; Tahar Ben Jelloun, représentant les lettres marocaines d’expression française, Marie-Claire Blais, représentant les lettres canadiennes d’expression française, Jacques de Decker, représentant les lettres belges d’expression française, Bertil Galland, représentant les lettres suisses d’expression française, Dany Laferrière, représentant les lettres haïtiennes d’expression française et Amin Maalouf, représentant les lettres libanaises d’expression française.
Cet aréopage a retenu cinq candidats. Un homme, tout seul au milieu de quatre femmes. Il s'agit du Congolais Henri Lopes, qui à côté de ses activités littéraires est diplomate et homme politique, la Belge Amélie Nothomb, l'universitaire Chantal Thomas, Fred Vargas auteur de nombreux romans policiers et la romancière Anne Wiazemsky qui a mené également une carrière de comédienne. 
Ont également été sélectionnés les auteurs concourant pour la Bourse de la découverte, prix qui récompense un auteur francophone pour un premier ouvrage de fiction. Il s'agit de Jean-François Coulomb pour "Une semaine de juin" chez Albin Michel en 2015; Bruno Deniel-Laurent pour "L’idiot du palais" à La Table Ronde en 2014; Jean-Paul Didierlaurent pour "Le liseur du 6h27" paru Au diable vauvert en 2014; Mathias Menegoz pour Karpathia aux éditions P.O.L. en 2014; Jean-Noël Orengo pour "La fleur du capital" chez Grasset en 2015 et Leïla Slimani pour "Dans le jardin de l'ogre" chez Gallimard en 2014. Ces ouvrages feront partie du Marathon de lecture, qui commencera le mercredi 17 juin prochain à la Médiathèque de Monaco.
Les lauréats du Prix littéraire et de la Bourse de la découverte seront récompensés le 6 octobre prochain à Monaco.

Consultez aussi l'agenda de Monaco








Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    



Facebook