Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
Média d'information international diffusé en podcast !
Facebook
Twitter
Instagram
Newsletter
 

Actus de Monaco mars 2015 - 2


Par Rédigé le 10/03/2015 (dernière modification le 10/03/2015)


Un projet fou en voie de réalisation

Au début février dernier, en Principauté, au MCC, Monaco Mission Center, Bertrand Piccard et André Borschberg présentaient leur projet, le premier vol solaire autour du monde avec l’avion Solar Impulse 2. C'est le successeur du premier prototype Solar Impulse 1, qui avait permis aux concepteurs du projet d'effectuer plusieurs longs vols en Europe, au Maroc et aux États-Unis en 2013 avec plusieurs escales.
Sans carburant et donc sans pollution. En douze étapes, 35.000 km à travers le globe en cinq mois, dont 25 jours de vol effectif, en revenant donc au point de départ, en juillet/début août, à Abu Dhabi. Après la traversée de deux océans, parcourues par les deux pilotes à tour de rôle. L'avion solaire Impulse 2 a quitté Payerne, dans le canton suisse de Vaud, en avion-cargo, pour rejoindre Abou Dhabi, d'où il a pris son envol hier lundi 9 mars à 7h30, soit 4h30, sous nos climats. C'est S.A.S. Albert II qui, depuis la Principauté, a donné le signal du départ. Il s'est adressé directement au pilote. "André, c'est Albert, j'ai une bonne nouvelle pour vous, je vous donne le "go" pour le départ de Solar Impulse". Il était piloté par André Borschberg, pour cette première étape, l'aéroport de Mascate, capitale du sultanat d'Oman. Il y est arrivé une douzaine d'heures plus tard, après un trajet de quelque 400 km. 130 personnes participent à cette grande aventure, 65 accompagnent les pilotes autour du monde pour l'appui logistique et 65 autres sont au CMM en Principauté, météorologues, contrôleurs aériens et ingénieurs.
Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU, a salué lundi les promoteurs du projet pour "leur audace et leur détermination qui vont nous propulser vers un avenir plus écologique".
 Bertrand Piccard psychiatre par ailleurs, est l’initiateur du projet, il a effectué le premier tour du monde en ballon en 1999. Il est le fils de Jacques Piccard, pilote du bathyscaphe Trieste et son grand-père Auguste avait été le premier à affronter la stratosphère à bord d’un ballon. Il avait inspiré à Hergé le personnage du professeur Tournesol. Quant à André Borschberg, c'est un pilote de chasse, un ingénieur à la tête d’une équipe de 80 personnes. L’avion solaire mesure 72 m, soit plus que le Boeing 747, il pèse 2,3 tonnes, vole à la vitesse moyenne de 70 km/h, à 8.500 m d'altitude, et se transforme en vol, grâce à ses 17.248 cellules de silicium monocristallin, de 135 microns d'épaisseur, en planeur solaire. "A bord, nous disposons de toutes sortes d’instruments interactifs; avec le système satellite, les relais, décisifs, sont assurés en permanence avec le centre de contrôle basé à Monaco, mais aussi avec les médias, les universités, etc…". Le fuselage entoilé est allongé, la cabine de pilotage est relativement confortable, le siège de première classe se transforme en toilettes et en machine de gymnastique, 3,8 m3, ni pressurisés ni chauffés. Cette cabine est équipée d'une couchette, d'un parachute et un canot de sauvetage mais surtout de nombreux écrans. Lors de l'inauguration du MCC, S.A.S. Albert II était présent et avait insisté sur la dimension environnementale du projet "Grâce à Solar Impulse, l'impossible devient possible et le monde constate que les solutions sont bien plus pertinentes que les longs discours". Le Prince, qu'une amitié de dix ans lie à Bertrand Piccard, ajoutait en citant Oscar Wilde: "le progrès est là, sous nos yeux et n'est que l'accomplissement d'une utopie". Ce mardi 10 mars, Solar Impulse 2 est reparti à 6h35 locales, 2h35 GMT, pour Ahmedabad, à l'ouest de l'Inde, avec Bertrand Piccard à son bord. Pour une étape de 1.465 km en quelque 16 heures. Après l'Inde, ce sera la Birmanie, puis l'étape la plus longue du périple, cinq jours consécutifs de vol pour un seul pilote qui, parti de Nankin, en Chine, rejoindra l'archipel d'Hawaï, 50e État américain.
Voir également nos publications précédentes pour suivre Solar Impulse 2 en direct








Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal