Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Actus de Monaco novembre 2014 - 1


Par Rédigé le 04/11/2014 (dernière modification le 04/11/2014)


Monaco international

La délégation monégasque à l'UNEDIC. photo courtoisie (c) DR
La délégation monégasque à l'UNEDIC. photo courtoisie (c) DR
Visite au directeur général de l’UNEDIC

Vendredi 24 octobre dernier, Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé, a conduit une délégation monégasque au siège de l’UNEDIC, Association pour l'emploi dans l'industrie et le commerce, à Paris, organisme français, dont la mission consiste à gérer le dispositif d’assurance chômage, selon les règles et les dispositions négociées avec les partenaires sociaux. Un accord lie en effet la Principauté de Monaco à l’UNEDIC française. Les cotisations des employeurs et des salariés de la Principauté, prélevées par les Caisses Sociales de Monaco, pour le compte de cet organisme, sont reversées à l’UNEDIC, qui assure le payement des chômeurs de la place économique monégasque. Jusqu’à récemment, l’UNEDIC assurait le soutien au chômage total temporaire, qui s’entend de la situation dans laquelle les salariés se trouvent placés lors de la fermeture temporaire de leur entreprise, tout en demeurant liés, par leur contrat de travail, à leur employeur. Depuis la loi française du 14 juin 2013, l’activité partielle se trouve désormais exclue du champ d’application de la convention relative à l’indemnisation du chômage et de son règlement général annexé. Ainsi, les entreprises monégasques se trouvent désormais exclues du soutien, qui de part cette Loi ne relève plus de la gestion directe de l’UNEDIC, dans le cas du chômage total temporaire. Or, le Gouvernement souhaite le maintien du dispositif d’indemnisation du chômage tel qu’il résultait précisément de cette convention en faveur des sociétés et des salariés de la Principauté. La délégation monégasque, constatant que les cotisations d’assurance chômage demeurent inchangées pour les employeurs de Monaco, a sollicité l’UNEDIC pour parvenir à définir des modalités juridiques, permettant de maintenir ce dispositif de soutien à l’emploi. Plusieurs pistes de réflexion ont été évoquées tel le financement conventionnel par l’UNEDIC, en faveur de l’État monégasque dans les mêmes conditions que celles convenues conventionnellement entre l’UNEDIC et l’État français, du chômage temporaire total, soit 2,90 euros par heure chômée. La rencontre a permis des échanges fructueux avec le Directeur Général de l’UNEDIC et ses principaux collaborateurs. Des propositions concrètes de leur part devraient parvenir prochainement à la délégation monégasque.

Visite du directeur général d'Eurocontrol

Frank Brenner, directeur général d'Eurocontrol depuis janvier 2013, a rencontré le 31 octobre Bruno Lassagne, chef du service de l’Aviation civile, et Stéphane Raynaud, responsable du Contrôle aérien au Service de l’Aviation civile. C'était sa première visite en Principauté.
Eurocontrol créée au début des années 1960, est une organisation européenne intergouvernementale civile et militaire. Garante de la gestion et de la sécurité de la navigation aérienne sur l’espace aérien de ses 40 États membres. Chacun assure, à tour de rôle, la présidence de la commission permanente. La mission d'Eurocontrol est de promouvoir un système de gestion de navigation aérienne uniforme en Europe, tant pour les usages civils que militaires, garantissant des conditions de sécurité maximale tout en minimisant les coûts et les impacts environnementaux. Les organes directeurs de cette agence sont basés à Bruxelles avec des antennes techniques à Maastricht, Brétigny-sur-Orge, Luxembourg, Prague, Budapest et Karlsruhe. La Principauté y a adhéré en 1997 et a assuré la présidence de sa commission permanente en 2010. Monaco était alors représenté par Gilles Tonelli, conseiller de Gouvernement pour l’Équipement, l’environnement et l’urbanisme. Henri Bayol, chef du service de l’Aviation civile à l’époque, avait assuré pour sa part la vice-présidence ainsi que la présidence du comité de gestion de l’organisation.
Plus d’informations

Ouverture de l'Assemblée générale d'Interpol

Cette 83e Assemblée Générale d'Interpol a été ouverte hier lundi 3 novembre par S.A.S. Albert II, en présence de S.E. Michel Roger, ministre d’État, Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l'Intérieur, Mireille Ballestrazzi, présidente d'Interpol, Ronald K. Noble, secrétaire général d'Interpol et de nombreux ministres responsables de la sécurité de leur pays, soulignant ainsi la valeur symbolique de cet événement. En 1914, la Sûreté publique de Monaco avait reçu pour instruction du Prince Albert Ier d'organiser et de tenir le secrétariat du 1er Congrès de police judiciaire internationale. Près de 1.200 délégués et 100 ministres de l'Intérieur participent à cette 83e Assemblée générale, dont le thème est "100 ans de coopération policière internationale".








Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Facebook