Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Coup d'envoi de l'élection du maire de la nuit


Le vendredi 18 octobre s'est ouvert le premier tour d'une élection d'un nouveau genre: celle d'un maire de la nuit. Inspirée d'une initiative lancée à Amsterdam en 2003, cette élection se déroule à Paris, Nantes et Toulouse et a pour but de donner un représentant aux noctambules.


Une légitimité morale pour représenter les noctambules

Photo (c) Benh Lieu Song
Photo (c) Benh Lieu Song
election_d__un_maire_de_la_nuit.mp3 election_d__un_maire_de_la_nuit.mp3  (153.64 Ko)

"Donner une voix et un visage aux publics de la nuit". Voilà l’objectif que le collectif organisateur a donné à cette élection. Il s'agira donc pour l'heureux élu de représenter les intérêts et les revendications des noctambules auprès des pouvoirs publics, des professionnels concernés mais aussi des habitants.

Le maire de la nuit n’aura pourtant aucun pouvoir institutionnel. Les organisateurs comptent sur la légitimité morale du futur élu pour peser dans toutes les négociations sur la vie nocturne.


Une élection apolitique

Les organisateurs ont voulu cette élection sérieuse. Et pour cela, ils ont décidé de l'encadrer par des règles qui régissent traditionnellement la vie électorale. L’élection est ainsi ouverte à toute personne de plus de 18 ans, "concernée par la vie nocturne dans sa ville", qu’elle travaille ou aime sortir la nuit. Chaque candidat doit par ailleurs réaliser une profession de foi présentant ses motivations et son programme aux électeurs.

Mais pas question pour autant, dans l’esprit des organisateurs, de donner un tour politique à cette élection. Ils prient d’ailleurs les militants et les personnes engagées dans des partis politiques ou travaillant dans les mairies "d’attendre les vraies élections pour se présenter".

Voter dans les bars

Le premier tour de cette élection quelque peu particulière, organisé entre le 18 et le 31 octobre a lieu sur Facebook. Les candidats ont en effet déposé leur profession de foi sur le réseau social et le public doit se prononcer en votant pour celle qui lui semble la meilleur.

Prévu le 9 novembre, le second tour sortira lui du monde virtuel. Il se déroulera dans les cafés, les bars, les salles de spectacle et autres lieux de la vie nocturne qui ont accepté l’initiative. Et comme il s’agit d’élire un maire pour la nuit, l’élection aura naturellement lieu au soleil couché et jusqu’au petit matin.

20/10/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Chercher le bélier! - 16/06/2017

1 2 3 4 5 » ... 12





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :