Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

DoNotPay: l’avocat 2.0 qui a fait économiser 3 millions de dollars à ses utilisateurs


Usé d'avoir à payer de nombreuses amendes de stationnement qu'il jugeait parfois "infligées de manière injuste", un étudiant de 19 ans a créé un logiciel qui aide à contester les PV de stationnement.


DoNotPay: l’avocat 2.0

avocat_robot.mp3 Avocat-robot.mp3  (400.65 Ko)

Un avocat 2.0 gratuit? C’est désormais possible. A 19 ans, Joshua Browder a donné naissance à un avocat en ligne. Partant du principe qu’il est rarement rentable de prendre un avocat afin de contester un PV de stationnement, le jeune étudiant britannique a développé un système informatique similaire à ces derniers. Se présentant sous la forme d’un simple service web accessible depuis n’importe quel navigateur à l’adresse donotpay.co.uk, il évite aux utilisateurs de remplir les formulaires interminables. Une simple inscription et les services commencent.

Toujours au stade beta, le programme informatique propose néanmoins d'élaborer gratuitement un argumentaire juridique fiable permettant aux utilisateurs de contester les contraventions. Initialement le "robot" ou "bot", demandait de sélectionner le type de PV et le recours désirés. Mais très rapidement, l’étudiant de Stanford s’est retrouvé submergé d’e-mail de personnes ne s’y connaissant pas en droit. De là est né le "robot-avocat" capable de communiquer avec les internautes. Et si pour le moment DoNotPay ("ne payez pas") ne se charge que des procès-verbaux pour mauvais stationnement, les réclamations aux assurances de protection de paiement et les demandes de compensation en cas de train ou d’avion en retard, il aide également à répondre à des questions légales générales comme "Je ne peux pas payer mon billet. Que puis-je faire?".
"Je cherche à lui donner le plus de fonctionnalités possibles afin de remplacer les nombreux avocats exploiteurs. Si le robot ne comprend vraiment pas, il va générer un message d'encouragement générique et, à ce moment-là, j'en serai alerté pour m'assurer que le problème ne se répétera pas dans le futur." Fort de son succès, le service web devrait se développer à New York, au Canada et à Mexico. Une nouvelle réjouissante pour les utilisateurs. Car, depuis sa création, le programme a réussi à leur épargner l’équivalent de 3 millions de dollars d’amende.



01/03/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

L'avenir du web - 28/11/2017

1 2 3 4 5 » ... 11






Dans nos blogs :

TEREZA Kesovija concert-événement

La grande star de la chanson célébrera six décennies de carrière franco-croate avec son fidèle public le 19 février 2018 à Zagreb...

Chien protecteur d’œuvres d'art

Le musée des Beaux-arts de Boston tente actuellement une expérience peu commune. Il a décidé de former un chiot de la race braque de Weimar...



Retrouvez le Podcast Journal :