Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Handinumérique: l'appli GiPSi de quatre collégiens primée au concours Science Factor


Par Monique CUGNOT Rédigé le 08/04/2019 (dernière modification le 08/04/2019)

À Béthune, quatre élèves du collège Rosa Parks de Roubaix ont remporté la première place du concours handinumérique de Science Factor, ce 4 avril 2019. Ils ont présenté une application mobile destinée aux enfants en situation de handicap, baptisé GiPSi. Celle-ci facilite l'orientation des enfants au sein de leur établissement par la numérisation de QR codes dispatchés sur les murs de l'école.


Les quatre lauréats du concours handinumérique du collège Rosa Parks de Roubaix : Akin, Marie, Omar, Shayneze accompagnés de leurs tuteurs (c) Science Factor
Les quatre lauréats du concours handinumérique du collège Rosa Parks de Roubaix : Akin, Marie, Omar, Shayneze accompagnés de leurs tuteurs (c) Science Factor
Attente, silence, choc, cris, larmes de joie, danse de la victoire... autant d'émotions et de sentiments qui ont envahi quatre adolescents de quatrième et cinquième du collège Rosa Parks de Roubaix, ce 4 avril, lors de la remise des récompenses du "concours handinumérique Science Factor" organisé à Béthune. Proposer une application mobile destinée aux enfants en situation de handicap, à l'aide de simple QR codes, il fallait y penser.

Le projet GiPSi, c'est quoi?

GiPSi est un GPS d'intérieur qui rend autonome les élèves en situation de handicap et notamment ceux qui souffrent de dyspraxie.
À l'aide de QR codes dispersés dans l'enceinte de l'établissement, les enfants n'ont plus qu'à les scanner et suivre les instructions données.

C'est grâce à leur camarade Moussa que les adolescents ont eu l'idée de développer GiPSi.

"Moussa se perdait toujours dans le collège parce qu'il souffre de dyspraxie. Il a dû quitter l'école. Pour ne pas que cela se reproduise, on a voulu créer un outil destiné aux autres enfants qui ont ce genre de problèmes", explique Akin après avoir remporté avec son équipe, la première place du concours handinumérique à Béthune.

La dyspraxie se manifeste par des difficultés à s'organiser, à mémoriser, à se repérer dans le temps et dans l'espace mais aussi à se concentrer, à communiquer, à écouter, à faire ses lacets ou encore à s'habiller.
Les protagonistes espèrent aller vers un GiPSi totalement personnalisable pour les personnes en fauteuil, mal-voyantes, mal-entendantes, etc. En cas d'alerte incendie, l'application pourrait aussi conduire les élèves dans différents lieux de vie du collège: classe, self, infirmerie, CDI...
À terme, cet outil permettrait également aux élèves de connaître le matériel à avoir pour la journée: tenue de sport pour les cours d'EPS, compas, règle, calculatrice et équerre pour les mathématiques ou encore le livre de SVT et la blouse pour la biologie.

C'est avant tout la possibilité d'acquérir une autonomie, d'aider, d'accompagner d'autres personnes en situation de handicap afin qu'ils aient accès au mêmes droits, aux mêmes aides que n'importe quel être humain.
Dans ce projet, des enfants et des enseignants sont mobilisés depuis plusieurs mois.

Un travail reconnu au "concours de Science Factor" et qui a été largement primé.

2019_04_05_22__18__28_661__1_.mp3 L'appli GiPSi remporte le premier prix du concours handinumérique Science Factor  (6.79 Mo)


Questions aux lauréats de la catégorie Handinumérique

Vous avez remporté la première place du podium Handinumérique au "concours Science Factor". Comment avez-vous réagi?
"J'étais sous le choc, je n'arrivais plus à parler", confie Marie.
" J'ai pleuré de joie puis danser pendant tout le trajet du retour", s'exclame Shayneze, la cheffe d'équipe.
Omar est encore subjugué et n'en revient toujours pas:
" Je n'y croyais pas et j'ai demandé plusieurs confirmations. J'ai fini par exploser de joie et chanter jusque tard dans la soirée".
Quant à Akin, il était fou de joie et tellement fier de partager cette victoire.

Quelles sont les appréhensions, les difficultés rencontrées lors de la présentation?
"Nous avons présenté une maquette 3D avec emplacement des QR codes aux membres du jury", explique Shayneze.
"Ce qui a été le plus difficile pour les élèves, c'est la prise de parole en public, devant des jurés totalement inconnus que ceux rencontrés aux auditions de Paris", révèle Faustine Hannoteau, coordinatrice ULIS (Unité localisée d'inclusion scolaire) et tutrice du projet GiPSi.

Qu'est-ce qui vous a le plus plu lors de cette compétition?
"J'ai tout adoré du début à la fin et la remise des prix était vraiment un moment génial", se souvient la cheffe d'équipe.
Omar a quant à lui, a adoré expliquer aux adultes comme aux élèves à quoi sert GiPSi. Il a beaucoup aimé visiter le FabLab lors de la remise des prix à Béthune.
"Moi, j'ai aimé vivre cette aventure avec mes camarades et je suis aussi très fière d’avoir oser prendre la parole devant le jury", confie Marie.
Akin est fier d’avoir gagné et comme tous les membres de son équipe, il est très heureux de savoir que leur idée va se concrétiser.

Ils bénéficieront désormais de l'aide et de la contribution de la société Sopria Steria pour développer davantage leur application.

Et enfin, une dernière question: avez-vous un message à faire passer au monde handi?
"l[Ouuuiiii, tout est possible!!!]i", s'exclame l'équipe avec vivacité.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  



Facebook