Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Free roaming en Afrique de l’Ouest


Lomé, la capitale du Togo a accueilli les 23 et 24 juillet 2018, la 2e Réunion d'évaluation sur le free roaming en Afrique de l'Ouest, une année après son lancement. Cette réunion a pour but d'évaluer le fonctionnement et la mise en œuvre du protocole d’Abidjan.


Participants à l'atelier. Photo (c) Carlos Tobias
Participants à l'atelier. Photo (c) Carlos Tobias
madame_cina_lawson.mp3 Cina Lawson.mp3  (1.03 Mo)

Depuis mars 2017, le Togo et certains pays d'Afrique de l’Ouest, notamment le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, le Mali et le Burkina Faso se sont engagés dans le free roaming. Il faut savoir que le ce service entend la gratuité de la réception des appels venant des États signataires vers le pays visité sur une base d’un forfait-plafond de 300 minutes tous les 30 jours. Il permet aux abonnés de bénéficier d’une tarification au prix local des appels émis à partir du pays visité vers les autres pays signataires. Ils reçoivent ainsi gratuitement les appels et payent leurs communications aux tarifs appliqués localement.

En clair, un Togolais en déplacement au Mali devrait normalement continuer à utiliser sa carte sim et être facturé au même coût que celui de son opérateur de téléphonie du Togo. Pour le moment, le volet "connexion internet" n’est pas encore inclus. Beaucoup d’internautes seraient intéressés par cette solution.

A l’occasion de la 2e Réunion d’évaluation qui s'est tenue à Lomé, les régulateurs et opérateurs ont abordé "les difficultés rencontrées sur les plans technique, juridique et commerciale, et proposeront des solutions adéquates pour l’effectivité de cette initiative à laquelle les Chefs d’État et de gouvernement accordent un grand prix parce qu’elle répond, de façon pragmatique, à diverses préoccupations en matière de politiques d’intégration et d’inclusion numérique de nos peuples", a indiqué le ministre des Postes et de l’Économie numérique, Cina Lawson.

Cette réunion, organisée par l’Autorité de Régulation des Secteurs des Postes et des Télécommunications (ART&P), en collaboration avec le ministère des Postes et de l’Économie numérique visait à faire un bilan de la mise en œuvre du protocole d’Abidjan sur le free roaming signé en Côte d’Ivoire le 28 novembre 2016 par sept pays d'Afrique de l’Ouest, et qui est entré en vigueur le 31 mars 2017.



26/07/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

L'avenir du web - 28/11/2017

1 2 3 4 5 » ... 11