Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
Média d'information international diffusé en podcast 🎙️
Facebook
Twitter
Instagram
Newsletter
 

Journal de bord France :  Les 5 boissons les plus populaires des bistrots français (et pourquoi les boire à certains moments !)


Par Rédigé le 18/10/2021 (dernière modification le 16/10/2021)

Un bistrot est un restaurant de quartier, plus ou moins branché, qui propose de la cuisine française typique. Un endroit où l’on peut écrire, lire, bavarder, observer, penser, ou rencontrer en buvant un café, un verre. Voici donc les 5 boissons le plus populaire en France, et quelques conseils pour les déguster aux meilleurs moments de votre journée !


Les 5 boissons les plus populaires des bistrots français. (c) Sarah Barreiros
Les 5 boissons les plus populaires des bistrots français. (c) Sarah Barreiros
"Quand je suis assis à Paris dans un café, entouré de gens, je ne m'assois pas par hasard - je repasse une certaine sonate dans ma tête et découvre de nouvelles choses tout le temps." (Arthur Rubinstein)

1)    Le Café du matin

Pour la plupart des Français, la journée commence par une boisson chaude. Les gens utilisent la bien nommés cafetière à piston, ainsi que d'autres méthodes de préparation à domicile. L'étiquette de la consommation de café consiste à s'asseoir et à déguster son café sur une terrasse ou à l'emporter (à emporter signifie à emporter si vous commandez dans un magasin du coin ou un café qui offre cette option ; Mais l'ambiance d'une terrasse par une matinée ensoleillée est cependant la plus typique des manières françaises de le consommer ! Ainsi, beaucoup de gens boivent leur café au bar/café local, debout au comptoir, en lisant les nouvelles du matin ou en discutant avec des amis.

Lorsque vous commandez un café, vous obtenez une dose d'expresso dans une petite tasse. C'est le type de café le plus couramment commandé en France et si le serveur vous demande si vous voulez un café à la fin de votre repas, vous obtiendrez une dose d'expresso à moins que vous ne spécifiiez un autre type de café. Généralement servi avec un petit verre d'eau au cas où vous auriez soif, c'est de loin le type de café le plus populaire en France.

Café allongé : c’est un expresso simple complété par de l'eau chaude
Café noisette : Nommé pour sa couleur noisette caractéristique, le café noisette est un expresso simple avec une goutte de lait chaud et mousseux. Ce café est similaire à un macchiato italien, bien que le café noisette soit parfois préparé avec le lait servi séparément, permettant au buveur de le mélanger à son propre goût.
Café crème : Un café crème est un expresso garni d'une quantité plus importante de mousse de lait.
Café au lait : À proprement parler, il s'agit d'un café filtré ou pressé servi avec du lait chaud. Cependant, dans la pratique, de nombreux cafés français préparent le café au lait avec de l'expresso, ce qui le rend plus ou moins identique au café crème.
Un Déca : Un déca est tout simplement une version décaféinée de l'expresso.

2)    L’apéritif avant repas

En France, il est très populaire de se rencontrer pour "un apéro". En semaine, nous avons l'habitude de prendre l'apéro avec nos collègues de travail, juste après le travail. Les apéros après le travail sont un bon moyen de poursuivre une conversation d'affaires dans une atmosphère plus décontractée, mais ils sont aussi un excellent moyen de renforcer l'esprit d'équipe. Le week-end, les apéros sont une bonne excuse pour rencontrer des amis et la famille, et ils sont généralement suivis d'un dîner ailleurs. En clair, il est sacré. Période d'apéritif et de collation qui est devenue une institution culturelle, l'apéro commence souvent par un verre de blanc : Sancerre, Chardonnay ou Chablis. Si vous êtes de passage à Marseille, pourquoi ne pas essayer un verre de Pastis ? Il s'agit d'un alcool anisé dilué dans de l'eau (n'oubliez pas les glaçons).
 
Le plus célèbre en France est le kir (vin blanc à la crème de cassis, framboise, ou pêche) que devient un kir royal si l'on remplace le vin blanc par du champagne ; Cet apéritif rosé et rafraîchissant, qui associe un vin blanc bon marché appelé Aligote à une dose de crème de cassis (liqueur de cassis), a été servi pour la première fois par son homonyme, le chanoine Félix Kir, pendant la Seconde Guerre mondiale. Membre de la résistance française, Kir est resté sur place après que les soldats nazis ont pris d'assaut Dijon en 1940 ; lorsqu'ils ont saisi les vins rouges de Bourgogne, il a mélangé un vin blanc sec avec du cassis pour créer un rouge aux allures de Bourgogne. Lorsqu'il est devenu maire de Dijon, il a commencé à promouvoir cette boisson pour stimuler les ventes locales de cassis. En général, le Kir est composé de quatre parts de vin blanc sec et d'une part de crème de fruit.
 
3)    Le vin au repas

Bien entendu, l'une des boissons françaises les plus populaires est le vin. On le consomme généralement (à quantité modérée) pendant les repas car le type de vin s’associe au type de plat choisi). Il existe de nombreuses régions viticoles françaises, chacune possédant ses propres vins et vous pourriez passer le reste de votre vie à apprendre à les apprécier.

L’Alsace (nord-est de la France)
Bordeaux (sud-ouest)
Bourgogne (une mince bande de terre allant du nord au sud dans la région centre-est de la France)
La Champagne (nord-est, mais pas aussi orientale que l'Alsace)
Corse (île de la Méditerranée)
Côtes du Rhône (sud-est, loin de la côte)
Languedoc-Roussillon (centre de la côte sud)
Loire (un peu au nord et s'étendant de l'ouest au centre de la France)
Provence (côte sud-est)
Sud-Ouest (sud-ouest)

4) Le digestif après repas

L'après-dîner représente ces moments de convivialité privilégiés en France où la gastronomie se fond dans la tradition ! Typiques des réunions de famille et d'amis, les digestifs sont devenus un élément essentiel des coutumes alimentaires françaises pour "faire passer le tout". Les digestifs peuvent être donc classifiés en deux groupes : les alcoolisés et les sans alcool. Le terme "digestif" comprend toutes les boissons favorisant la digestion. Principalement servis après un repas copieux, ces digestifs permettent aux convives de digérer correctement les aliments consommés. Mais comment avaler de l'alcool brûlant pourrait-il aider quelqu'un à digérer ? Les digestifs alcoolisés consommés après les repas remontent au Moyen-Age. A cette période de l’histoire de France, les alcools étaient principalement utilisés pour les décoctions. Pour faciliter la digestion on buvait un verre d’hypocras en fin de repas. Ce digestif, fabriqué à base de vin, de sucre et d’épices était connu pour ses vertus digestives.

Les liqueurs françaises, dont la très royale liqueur de Chambord, sont souvent servies à ce moment-là, ainsi que les eaux-de-vie, ou brandies. Voici quelques types d'eaux-de-vie bien connus en France :

Le cognac - La plus populaire des eaux-de-vie françaises provient du département de la Charente, près de Bordeaux.

Armagnac - Une eau-de-vie produite dans la région de la Gascogne, dans le sud-ouest de la France.

Calvados - Eau-de-vie de pomme produite dans la région de Normandie, dans le nord-ouest de la France.


5) le champagne à tout moment

Il est exceptionnellement convivial et sait se comporter, qu'il s'agisse d'un tendre tête-à-tête ou d'une fête éclatante, mais vous pouvez offrir une bouteille de champagne à n'importe qui sans hésiter ! On peut boire du champagne au petit déjeuner, entre les repas, à l'apéritif, avec son déjeuner ou son dîner, quand on est triste, ou heureux, pour fêter une occasion joyeuse, quand on manque d'appétit ou qu'on a soif.

Ce n'est pas parce qu'il est associé à des fêtes chics qu'il ne peut pas être consommé au quotidien. Comme le dit Petit Loriot, "Toutes les occasions sont bonnes pour boire du champagne ! Nous disons que le champagne est la seule boisson que l'on peut boire dans n'importe quelle position (situation)".

Chaque bouteille de vrai champagne provient de Champagne, en France, à l'extrémité nord-est du pays. Si elle ne provient pas de la région désignée de la Champagne, ce n'est pas du champagne. Inutile de dire que les Champenois ont une compréhension différente - et plus profonde - de la boisson servie dans le monde entier.
Le champagne doit être servi entre 8 et 12 degrés Celsius (46 à 53 degrés Fahrenheit).
16_sept__à_14_38.mp3 16 sept. à 14.38.mp3  (1.97 Mo)






Sarah B
Parisienne | Patineuse sur glace professionnelle et aerialiste en cerceau aerien | Web Journaliste... En savoir plus sur cet auteur




ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | ÉDUCATION | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | JEUNES | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR





Recherche



Les derniers articles