Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

L’émergence de technologies numériques dans la médecine - 1


Aujourd'hui, le recours aux technologies numériques peut faciliter l'accès à la médecine et la qualité des soins. Un espoir pour les patients, parfois dans l'attente d'un traitement ou d'une opération.


Le professeur Karim Boudjema, le 26 octobre 2017 à Malestroit. Photo (c) Arnaud Gicquello
Le professeur Karim Boudjema, le 26 octobre 2017 à Malestroit. Photo (c) Arnaud Gicquello
technologies_medecine.mp3 Technologies médecine.mp3  (1013.67 Ko)

L’heure est au progrès dans tous les domaines. L’approche de la médecine et des soins est bouleversée ces dernières années par l’émergence de nouvelles technologies numériques. Dans le domaine des greffes, l’une des réussites actuelle est le cœur artificiel de la société Carmat, implanté pour la première fois sur un patient en décembre 2013.

En France, l’attente pour une greffe peut se révéler très longue: en 2016, plus de 5.000 transplantations ont eu lieu alors que près de 20.000 patients étaient sur les listes d’attente. Alors peut-on imaginer aujourd’hui que la solution réside dans les greffons artificiels, notamment le cœur?

Pour Karim Boudjema, chirurgien spécialiste considéré comme l’inventeur de la greffe du foie, en conférence le 26 octobre 2017 à Malestroit (Morbihan), "il est difficile d’imaginer que l’on puisse un jour vivre ad vitam æternam avec un cœur dans la poitrine. Le principal problème du greffon artificiel est sa source d’énergie: il faut le recharger." A l’heure des imprimantes 3D et des expériences sur les cellules souches susceptibles un jour de générer des organes bio-artificiels, il est inutile de se projeter trop loin dans le futur. "Il faut être pragmatique et s’occuper des malades d’aujourd’hui en privilégiant des solutions immédiates", ajoute le professeur.

Parmi ces solutions, les greffons artificiels peuvent être un excellent moyen de réduire les délais d’attente. "Un patient va pouvoir bénéficier provisoirement d’un organe artificiel le temps qu’un organe issu d’un donneur soit disponible", pense le docteur Boudjema qui croit plutôt dans l’émergence des technologies d’assistance numérique au médecin. En 2014, le spécialiste du foie s’était d’ailleurs illustré en collaborant avec la société rennaise AMA. Il avait filmé et retransmis les opérations de qualification d’un foie - l’évaluation du greffon précédent la transplantation - à l’aide de lunettes connectées. Mais toutes les disciplines médicales ne sont pas logées à la même enseigne. Et pour certaines le recours aux technologies numériques peut grandement améliorer l’accès à la médecine, la qualité et l’efficacité des soins.



01/11/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

L'avenir du web - 28/11/2017

1 2 3 4 5 » ... 11






Dans nos blogs :

La tortue punk menacée d'extinction

La fameuse tortue de la Mary River, en Australie, est une espèce de tortue bien atypique: elle a des algues en guise de crête sur sa tête...

En souvenir de Caline

Caline Chat européen Tu nous as quitté brutalement en ce lundi de Pâques, ça fait mal... Mais nous te remercions de nous avoir épargné plus...



Retrouvez le Podcast Journal :