Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Les jeunes pousses numériques fleurissent loin des grandes villes


Avec l’émergence du numérique, les incubateurs de start-up ne cessent de se multiplier. La Nurserie numérique de Malestroit accueille gratuitement de jeunes entreprises pour les aider à se développer. Une société de production audiovisuelle vient d’y inaugurer un studio digital.


L'équipe de Scorpion Vidéo Production dans son studio digital flambant neuf. Photo (c) Mélisa Launay
L'équipe de Scorpion Vidéo Production dans son studio digital flambant neuf. Photo (c) Mélisa Launay
studio_digital.mp3 Studio digital.mp3  (1.35 Mo)

"Allô Atlanta, ici Malestroit, on vous reçoit 5/5, vous nous entendez?" Le 25 mai 2018, le temps de quelques minutes, la Nurserie numérique de Malestroit (Morbihan, France), est reliée en direct à la capitale de l’État de Géorgie (États-Unis). De l’autre côté de l’Atlantique, Alanne Orjoux, journaliste à la chaîne CNN, intervient lors de la soirée d’inauguration du studio digital conçu par la société Scorpion Vidéo Production.

Le numérique permet des rapprochements peu communs. D'un côté, l’un des plus puissants networks (réseaux de chaînes de télévision) de la planète, employant des milliers de salariés dans le monde. De l’autre, une jeune entreprise de production audiovisuelle comptant trois personnes, installée dans les locaux d’un accélérateur de start-up dans une ville de 2.500 habitants. Scorpion Vidéo Production vient d’y ouvrir un des rares studios indépendants dans l’Hexagone, tout juste éclos de l’incubateur.

La Nurserie apporte son soutien à des porteurs de projets dans le numérique. Dans les grandes villes, le concept fait depuis quelques années Florès. Ces structures portent les noms de cuisines, cantines, villages ou autres ruches numériques. Ces initiatives sont beaucoup plus rares dans les campagnes. La Nurserie numérique de Malestroit accueille en ce moment trois entreprises en développement, réunissant au total sept personnes.


Fixer les talents sur le territoire

"L’esprit de la Nurserie numérique, c’est de fixer des talents sur notre territoire en mettant gratuitement à leur disposition un lieu éclairé, chauffé, une connexion Internet et en leur fournissant des conseils pour leur croissance", confie Christian Guillemot, adjoint au maire chargé du développement économique et du numérique à Malestroit et fondateur de la Nurserie numérique. "Cette structure permet d’attirer des jeunes et de préparer l’avenir de la ville", précise Alanne Orjoux, qui est aussi la marraine de la Nurserie.

Différence notable avec les incubateurs situés dans les grandes villes, les porteurs de projets sont hébergés gratuitement après avoir convaincu les responsables de la Nurserie numérique de la pertinence de leurs travaux. "Les porteurs de projets ne trouvent pas autant d’aides dans des villes plus grandes qu’ils n’en bénéficient ici", ajoute Christian Guillemot, par ailleurs cofondateur et codirigeant d’Ubisoft. "Ce n’est pas un investissement majeur pour la municipalité, mais c’est un accueil suffisant pour que les talents se disent que les conditions sont réunies pour créer près de chez eux".

Une vision entièrement partagée par l’équipe de Scorpion Vidéo Production. "Nous tenions particulièrement à rester dans le secteur", indique Maogan Conan, fondateur et gérant de la jeune pousse. "C’est aussi une façon d’éviter la centralisation de l’audiovisuel dans les grandes villes. On nous dit qu’il est impossible de réussir ailleurs qu’à Paris, alors nous tentons de prouver tout le contraire", confie Mélisa Launay de Scorpion Vidéo Production, l’animatrice de l’émission lors de l’inauguration.

A la pointe des dernières technologies

Fort de ses quatre caméras, de ses trois plateaux - dont un permettant les incrustations sur fond vert -, de sa régie offrant un montage en direct, le studio digital inauguré le 25 mai 2018 est à la pointe des dernières technologies audiovisuelles. Maogan Conan se réjouit d’ouvrir "le premier studio de production web en Bretagne réalisé par des indépendants". Avec cet équipement, c’est tout un ensemble de prestations supplémentaires que la société va proposer, notamment des services de diffusion en direct et d’accompagnement sur le web à destination des entreprises.

Scorpion Vidéo Production a pu compter sur le soutien de la municipalité et de l’incubateur de start-up. "Un soutien non seulement pour la mise en place et le financement de l’équipement, mais surtout un soutien moral", précise Maogan Conan, heureux d’avoir inauguré "son" studio digital. Une municipalité ravie de voir des jeunes entreprises redynamiser leur territoire, des jeunes enchantés de bénéficier d’un coup de pouce pour le lancement de leur activité et de disposer leurs propres locaux. Pas de doute, le numérique a de quoi se faire une place au soleil… des campagnes.



05/06/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

L'avenir du web - 28/11/2017

1 2 3 4 5 » ... 11






Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :