Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Où en est Digimon à l'heure de Pokémon Go?


La licence rivale de Pokémon a toujours souffert de la comparaison. Aujourd'hui, alors que "Pokémon Go" est un véritable phénomène social, Digimon semble bien plus discret.


Il semblerait qu'avec la sortie de "Pokémon Go", la franchise des monstres de poche ait distancé celle des monstres digitaux. Illustration (c) H-Box
Il semblerait qu'avec la sortie de "Pokémon Go", la franchise des monstres de poche ait distancé celle des monstres digitaux. Illustration (c) H-Box
digimon_1.mp3 Digimon.mp3  (345.51 Ko)

Les plus pointilleux diront peut-être que le vrai rival de Pokémon, c'est "Yu-Gi-Oh!", mais là n'est pas la question... La licence Digimon, pour "Digital Monsters", est à l'origine issue d'une sorte de tamagotchi sortie en 1997, et a su se diversifier avec les années. Passant par les jeux vidéo, les mangas, les séries animées, les cartes, les produits dérivés, elle couvre, au même titre que Pokémon, une multitude de médias, ce qui fait dire à certains que la démarche incite à la consommation. Comme toute industrie...

Animés, jeux et autres produits dérivés...

En France, la série animée fut marketée au cœur de la licence. L'animé n'était pas perçu par le public comme un produit dérivé, mais comme la source des autres supports, qui eux étaient ainsi perçus comme des produits dérivés. Cette démarche rapproche une nouvelle fois Digimon de Pokémon, dont l'animé fut diffusé en France avec le même postulat. Pour info, les jeux Pokémon sont initialement sortis au Japon en 1996 et la série ne fut diffusée que l'année suivante dans ce pays.

Mais la licence Digimon brille par la diversité de ses supports et produits dérivés. Partie d'un simple "virtual pet", elle proposa sept saisons d'animés, plusieurs films ou courts-métrages ainsi que de nombreux jeux vidéo. Qu'il s'agisse de jeux de rôle (série des "Digimon World", "Digimon Adventure", "Digimon Story: Cyber Sleuth", etc.) ou de jeux orientés combat (les "Digimon Rumble Arena", les "Digimon Battle Spirit", etc.), ou même du jeu de course "Digimon Racing", du puzzle-game "Digimon Park" ou encore du MMO-RPG "Digimon Masters", les différents jeux se déclinent sur PlayStation, Saturn, GameCube, Xbox, Nintendo DS, GBA, PC... Autant dire que l'empire étend convenablement ses tentacules et mérite son titre d'industrie.

Aujourd'hui, la licence se prépare à sortir une nouvelle gamme de produits transmédia sous le nom de "Digimon Universe: Appli Monsters". Elle devrait se décliner en un animé (diffusé en automne au Japon), jeux de cartes en ligne, jouets et jeux vidéo, dont un sur Nintendo 3DS, "Cyber Arena".

Digimon Universe: Appli Monsters


06/09/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Hyper Light Drifter - 06/01/2017

1 2 3 4 5 » ... 17





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :