Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Polémique autour d'une poupée


Une collection spéciale de Barbie à l’effigie des grandes femmes de l’histoire a été lancée par Mattel en mars 2018 à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes. Parmi les poupées commercialisées, la Barbie aux traits de Frida Kahlo a suscité la polémique des fans de la célèbre peintre mexicaine.


L’idée: un personnage pour Barbie

Frida Kahlo en 1937. Photo (c) Toni Frissell. Image du domaine public.
Frida Kahlo en 1937. Photo (c) Toni Frissell. Image du domaine public.
barbie_kahlo.mp3 Barbie Kahlo.mp3  (992.57 Ko)

La série de poupées lancée lors de la journée des droits des femmes par la société américaine Mattel porte le "Inspiring women (femmes inspirantes)". Une collection de Barbie à l’effigie de femmes importantes, destinée à transmettre aux petites filles des idéaux féminins différents. Parmi eux, l'aviatrice américaine Amelia Earhart ou la mathématicienne afro-américaine Katherine Johnson qui a travaillé pour la Nasa. Mais c'est le choix de donner à l’une des poupées le visage de Frida Kahlo (1907-1954) qui choque le public. Elle est l’une des plus grandes peintres du XXe siècle, connue pour ses autoportraits exprimant la douleur, épouse de l'artiste mexicain Diego Rivera. L’image de Frida Kahlo a été utilisée par Mattel afin d'augmenter les ventes de Barbie en sortant des stéréotypes sexistes.


La famille conteste

La polémique qui a secoué la presse internationale est née suite à une contestation de la famille de la peintre mexicaine, qui a contesté le droit de commercialiser cette poupée. Selon l’accusation, la société Mattel n'a pas reçu l'autorisation d'utiliser l'image de Frida Kahlo, dont la société Frida Kahlo Corporation détient droits en association avec la société Casablanca Distributors, coupable de n’avoir pas respecté le contrat en omettant d'informer les proches de l'usage fait de l'image de l'artiste. Mais le problème n’est pas limité à la question de droits à l’image: Mara Romeo, petite-nièce de Frida Kahlo, soutient que Barbie Frida Kahlo ne ressemble pas assez à l’originale. Et, en effet, le fameux mono-sourcil mis en évidence dans les autoportraits de Frida, a disparu, avec l'esquisse de sa moustache. En bref, la poupée ne semble pas représenter véritablement l’image de Frida Kahlo, femme marquant le XXe siècle.



Je suis journaliste au quotidien national italien QN-La Nazione, et auteur du blog "PostScripts". En savoir plus sur cet auteur
24/03/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Un musée insolite - 14/03/2018

1 2 3 4 5 » ... 13






Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :