Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Actus de Monaco janvier 2015 - 4


Par Rédigé le 27/01/2015 (dernière modification le 29/01/2015)


Monaco au quotidien

État-civil monégasque

En 2006, les services de l’État-civil et de la nationalité de la Mairie de Monaco ont fusionné au sein d’une même entité. Pour sa part, l’État-civil a pour mission d’enregistrer les principaux événements de la vie de chaque individu, monégasque ou de nationalité étrangère, né, marié et/ou divorcé en Principauté. Il dresse les actes de naissance, de mariage, de divorce, de reconnaissance et de décès. On a donc relevé pour 2014. Pour les naissances, très légère baisse avec 974 naissances au total contre 992 en 2013. Les garçons sont à peine plus représentés que les filles avec 492 garçons pour 482 filles, tous nés au CHPG, à l’exception de deux naissances recensées dans d’autres lieux. Plus de la moitié de ces naissances sont issues d’unions maritales, naissances dites "légitimes", 378 enfants sont nés hors mariage et 84 ont bénéficié d’une reconnaissance anticipée. Seules 253 naissances concernent des parents domiciliés à Monaco, contre 721 dont les parents habitent en dehors de la Principauté, et pour une grande majorité dans les communes de Menton, 245 naissances, Beausoleil, 122, et Roquebrune-Cap- Martin, 86. Enfin, en ce qui concerne les prénoms les plus attribués, on trouve Giulia pour les filles, suivi de Louise et Léa. Pour les garçons c’est le prénom Andrea qui l’emporte, suivi d’Aaron et Gabriel.
Parallèlement, le nombre de décès a légèrement baissé, avec 524 décès en 2014 contre 567 l’année précédente. En termes de proportion, on compte 55,15% d’hommes, pour 44,85% de femmes. La grande majorité de ces décès est survenue au CHPG, 346, ou en clinique, 131, et plus de 90% avaient plus de 60 ans. Les personnes décédées étaient pour la plupart domiciliées à Monaco, 222, et dans les communes limitrophes, 109.
Enfin, en 2014, 222 mariages ont été recensés en Principauté, il n'y en avait eu que 202 en 2013. Seuls 2 mariages ont uni un homme et une femme tous deux de nationalité monégasque, 45 hommes monégasques se sont mariés à une femme de nationalité étrangère, et 39 femmes monégasques ont choisi à leur tour un époux étranger. Le nombre de divorces, toutes nationalités confondues, a très légèrement baissé en 2014, 86 contre 91 en 2013.
Donc, si l'on récapitule, 974 naissances, 492 garçons et 482 filles; 524 décès, 289 hommes et 235 femmes; 222 mariages et 86 divorces.

Le CSA et le déploiement de la RNT

En prenant connaissance du dernier rapport rendu par le CSA, Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui préconise la poursuite du déploiement de la RNT, Radio numérique terrestre, Christophe Laury a déclaré "C'est la première bonne nouvelle de l'année!". Le directeur délégué de Radio Monaco a ainsi appris avec la lecture de ce dossier de 96 pages, que le CSA estime que la RNT "peut se développer sous certaines conditions, sans fragiliser l'équilibre économique des acteurs déjà existants". Dossier rédigé après de multiples consultations et désormais entre les mains des parlementaires et du Gouvernement. Le CSA français se montre également favorable à la poursuite du déploiement des zones couvertes par la RNT. "Elle constitue un facteur d'enrichissement de l'offre radiophonique et doit être envisagée avec une stratégie équilibrée et complémentaire des différents modes d'accès à la radio", soit la FM et Internet. C'est un sujet qui voit s'opposer deux camps depuis plusieurs mois. Les membres du Bureau de la radio, dont NRJ, RTL ou encore Europe 1 font partie, ne sont pas favorables au développement de la RNT, ils la jugent obsolète et coûteuse.A l'inverse, le Sirti, Syndicat interprofessionnel des radios et des télévisions indépendantes accueille les conclusions du CSA avec enthousiasme. Pour son président, Philippe Gault, c'est une "avancée décisive". Les pro-RNT mettent en avant plusieurs arguments qui feraient de cette technologie un mode de diffusion attractif et évoquent une grande qualité d'écoute, notamment en mouvement, à l'inverse d'Internet. Sans compter sa gratuité et aussi la possibilité de proposer de nouveaux services aux auditeurs. Rappelons qu'il est possible d'écouter Radio Monaco en RNT au départ de Monaco, entre Antibes et Menton, ainsi qu'à Paris.

La 4G+ arrive à Monaco

L’opérateur Monaco Telecom, détenu par Xavier Niel, proposera bientôt à ses clients son service 4G+, très utile pour l’accès à l’Internet mobile. Ils bénéficieront d’une bande passante crête, et théorique, de 223 Mbit/s contre 150 Mbit/s précédemment. Ce qui réduit de 40% le temps de réception ou d’envoi de gros fichiers, notamment vidéo, et permet selon l'opérateur de télécharger en quelques secondes applications et contenus musicaux. Pour élargir sa bande passante, Monaco Telecom s’appuie sur la technologie LTE-A, LTE-Advanced d’agrégation de porteuses. Ou comment associer deux bandes de fréquences hertziennes pour améliorer les capacités du réseau mobile. En l’occurrence, l’opérateur va équiper ses stations de base de la fréquence 800 MHz qui s’ajoutera donc aux 2600 MHz actuellement déployées pour la 4G, précise Silicon.fr. Actuellement, seule la zone de Port Hercule est couverte par la 4G+. Mais l’opérateur assure sans toutefois préciser la date exacte "La totalité de la Principauté sera couverte en 4G+ courant 2015". Près des 35.000 clients mobiles actuels bénéficieront du nouveau service automatiquement et sans surcoût, pour des forfaits qui commencent à 34€ pour 2 heures de voix et 1 Go de données. Ceci à condition de disposer d’un terminal compatible 4G+, cat. 6. L’opérateur met aujourd’hui à disposition quatre smartphones principalement les Samsung Galaxy Alpha, Note et Note Edge, ainsi que le Huawei Mate 7. Si l’amélioration des services mobiles s’adresse aux Monégasques, il profitera également aux professionnels et entreprises. Monaco Telecom déploie un ensemble de forfaits mobiles professionnels ainsi qu’une gamme de services cloud d’entreprise à travers des offres de messagerie, de sauvegarde et d’hébergement de VM. Actuellement doté de deux datacenters, l’opérateur prévoit d’en construire un troisième, d’une capacité de 200 baies, dans le courant du premier semestre.

Avis aux philatélistes

L’Office des émissions de timbres-poste procédera le 25 février prochain à la mise en vente du bloc de timbres Les Méduses, 2 x 1€. Ce bloc de timbres sera vendu exclusivement par l’Office des émissions de timbres-poste, le Musée des timbres et des monnaies, et dans le réseau de vente de la Principauté. Il sera proposé aux abonnés et clients, conjointement aux autres valeurs du programme philatélique de la première partie de 2015.

Les après-midi du zapping

Dans le cadre des actions organisées pour la prévention et la lutte contre le SIDA, 432 élèves ont participé aux "Après-midi du zapping" qui se déroulent Salle des Variétés. Proposés par l’Association Solidarité Sida et organisés par la Direction de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports, Fight Aids Monaco et la Croix-Rouge monégasque, ces après-midi permettent aux jeunes du Lycée Albert Ier, du Lycée technique et hôtelier de Monaco et du Lycée François d’Assise-Nicolas Barré de parler librement des questions liées à la sexualité et au SIDA, en alternant moments de détente et temps d’information avec des professionnels de la santé. Les stands du Centre de dépistage du SIDA et des associations participant également à ces après-midi et donnent la possibilité de compléter les connaissances acquises durant la présentation.

Saint-Chély d’Apcher et Monaco

Le 20 janvier, avait lieu une soirée de gala au Cordon d’Or, ceci dans le cadre du programme d’échange entre le LTHM, Lycée technique et hôtelier de Monaco et le Lycée des métiers de la gastronomie et de l'hôtellerie de l'ensemble Sacré Cœur de Saint-Chély d’Apcher, dans le département de la Lozère. Le dîner servi à cette occasion avait été préparé conjointement par les 12 élèves de Terminale Bac professionnel Restauration du Lycée de Saint-Chély et les 12 élèves de première année de BTS du LTHM. Encadrés par deux chefs étoilés, Louis-Bernard Puech de l'hôtel-restaurant Beauséjour de Clavinet, à une vingtaine de km d'Aurallac, dans le Cantal et Cyril Attrazic Chez Camillou à Aumont-Aubrac dans celui de la Lozère. Ils avaient fait spécialement le déplacement. Isabelle Bonnal, directeur de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports et Christian Barilaro, président de la Commission Éducation et jeunesse du Conseil national, ont partagé ce moment de convivialité aux côtés de Jean-Marc Deoriti, proviseur du LTHM et de Jacky Ribeyre, chef d’établissement du Lycée de Saint-Chély. Ce projet faisait suite au séjour de LL.AA.SS. le Prince Albert II et la Princesse Charlène dans le Cantal, les 14 et 15 mai dernier. Rappelons que parmi les nombreux titres de S.A.S. Albert II, on relève celui de baron de Calvinet. Outre l’organisation de ce gala, les élèves de Saint-Chély, ont assisté à certains cours du LTHM et ont eu le rare privilège de visiter les cuisines du Palais princier. Ils ont pu également visiter les prestigieuses caves de l’Hôtel de Paris, les salons du Casino, ainsi que le Musée océanographique. Durant cette semaine d’échanges, les élèves du lycée de Saint-Chély ont été logés au Centre de Loisirs Prince Albert II. Du 16 au 20 mars prochain, le lycée de Saint-Chély accueillera à son tour les 12 élèves de première année de BTS du LTHM, accompagnés de leurs professeurs. Et ajoutons pour ceux qui passeraient par la Lozère qu'une Journée Portes ouvertes aura lieu le samedi 28 mars de 9 à 18h au Lycée des métiers de la gastronomie et de l'hôtellerie de l'ensemble Sacré Cœur de Saint-Chély d’Apcher.

Dauphin mort au large du Larvotto

Mercredi 21 janvier, vers 16h30, l’école de voile de Monaco a été retrouvé un dauphin mort. Il flottait à environ 400m de la côte, au large du Cap Martin. Prévenue par le Yacht Club de Monaco, qui a récupéré l’animal en mer, la Direction de l’Environnement, membre du réseau national d’échouage des cétacés, a coordonné l’opération. Il s'agissait d'un dauphin bleu et blanc, Stenella coeurelolba, commun en Méditerranée,, mesurant 1m20 et pesant une vingtaine de kg. Le cétacé a été transporté dans les laboratoires de la Direction de l’Environnement, puis vers le Laboratoire départemental vétérinaire de Sophia-Antipolis. Afin de procéder à une autopsie de l’animal pour déterminer les causes du décès. Les résultats des analyses pratiquées intégreront ensuite les différentes bases de données internationales destinées à améliorer les connaissances scientifiques sur les cétacés.

Scène de la vie ferroviaire

On a remarqué depuis longtemps que voyager de Nice à Vintimille, et retour, n'est pas une entreprise de tout repos, surtout quand on emprunte quotidiennement cette ligne. Lundi 19 janvier en soirée, une centaine de voyageurs attendaient sur le quai sans se douter de ce qu'ils allaient vivre… Un d'entre eux qui fait chaque jour le trajet Monaco-Nice Saint Augustin, raconte "En gare de Monaco, on est monté dans le train qui part vers Cannes à 20h07". Il poursuit "Le conducteur a allumé les moteurs. Puis, il y a eu un drôle de bruit et il nous a avertis que tout le monde devait descendre, car il ne pouvait pas partir". Quelques usagers plus audacieux que les autres se sont alors rendus dans la cabine du conducteur pour savoir ce qu'il en était vraiment. "Il leur a répondu qu'il n'y avait pas de contrôleur et qu'il retournait à Nice à vide". C'en était trop pour les voyageurs. "Un homme a alors lancé: Si je pars pas, le train part pas". Quatre personnes sont descendues sur la voie et se sont postées devant la locomotive. La police est arrivée très vite… mais nos rebelles avaient déjà regagné le quai. Et notre voyageur témoin de conclure la relation de cette équipée "On a dû attendre la rame de 21h. Quant au train, il est bien parti à vide!". Pour Eric Sauri, de l'association des Naufragés du TER Grasse-Vintimille "L'exaspération est à son comble… Le service public est délabré. Le ras-le-bol est généralisé". Et la SNCF jamais à court de justification explique "Après un problème technique, il a été décidé de partir sur Nice pour aller chercher un contrôleur. Celui-ci est chargé de mesures de sécurité, comme la fermeture des portes". Et de ramener ses clients à la raison "descendre sur les voies, ce n'est pas la solution. La circulation a été coupée dans les deux sens et des retards ont été enregistrés sur trois rames, pénalisant d'autres clients". Ces arguments n'ont pas calmé l'ire de l'association des Naufragés du TER Grasse-Vintimille qui avait convié les mécontents, et ils sont nombreux, à manifester sur le parvis de la gare de Nice-Ville, le samedi 24 janvier à 13h.








Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    



Facebook