Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Bientôt la fin de la barrière de la langue?


Ils sont quelques uns dans le monde à travailler sur des technologies de traductions linguistiques universelles. Et déjà la technologie nous permettrait de traduire en temps réel une conversation. C'est ce que nous propose un New-yorkais avec son oreillette, The Pilot, qui pourrait être commercialisée dès le mois de mai 2017.


¨Photo courtoisie (c) Waverly Labs. Cliquez ici pour accéder au site
¨Photo courtoisie (c) Waverly Labs. Cliquez ici pour accéder au site
the_pilot.mp3 The Pilot.mp3  (166.33 Ko)

The Pilot fonctionne avec deux oreillettes et une application sur une plateforme mobile permettant de choisir la langue et faire une traduction en temps réel. Chacun des interlocuteurs devant être appareillés afin de converser.
Pour financer son projet commercialisable, le créateur et sa société Waverly Labs ont réalisé un crowdfunding et mobilisé plus de 4 millions de dollars. Le dispositif devrait coûter à l’achat 299 USD.

Ce produit n’en serait encore qu’à ses débuts, avec les difficultés d’une première version d’un appareil high-tech innovant sans précédent. Actuellement seul l’anglais et les langues latines seraient pris en charge. Il y aurait, entre autres limites, un retard d’une seconde à la traduction et une personne seule équipée n'aurait pas la possibilité de comprendre ce qui lui est dit.

Pour autant, si cette promesse technologique était tenue, cela serait très probablement le début d’une révolution majeure dans le domaine de la communication. Elle pourrait changer dès lors notre rapport au monde et à ses habitants. Certes cela poserait la question de l’avenir de l’apprentissage des langues et d’une partie de leurs cultures inhérentes. Mais cette possibilité d’échange jamais atteinte sur notre planète entre les humains ne pourrait-elle pas susciter plus de curiosité et d’allant pour l’apprentissage linguistique?

Alors, demain peut-être, grâce à ces avancées technologiques, irons-nous plus facilement vers l’autre en réalisant le rêve de découvrir et d’échanger sans se soucier de la barrière de la langue. Une invitation à un beau voyage dans le futur…



31/03/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

L'avenir du web - 28/11/2017

1 2 3 4 5 » ... 11





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :